logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

Comment convaincre votre banquier

de vous suivre ?

Pour créer votre commerce ou le développer, vous allez sûrement avoir besoin de convaincre votre banquier de vous accompagner. Vous allez avoir besoin d’argent pour boucler votre plan de financement et il a la possibilité de vous en prêter.

Pour être suivi par votre banque, il va vous falloir mettre en place une véritable démarche réfléchie et millimétrée. Pour vous y aider, nous vous avons réservé nos 10 meilleurs conseils pour convaincre votre banquier de vous suivre dans votre projet commercial.

1 # Considérez les attentes de votre banquier


Pour être sûr de faire mouche face à votre banquier, vous devez être capable d’anticiper ses attentes. De quelles informations a-t-il besoin pour prendre une décision ? Quels sont les critères d’un bon projet selon lui ? Quelles garanties lui sont nécessaires ? Etc.

Lorsque vous serez devant votre banquier, mettez en avant les arguments qui crédibilisent votre projet et garantissent le remboursement du prêt demandé. Montrez la viabilité de votre projet commercial et sécurisez l’établissement bancaire.

2 # Transmettez un dossier étayé, argumenté et complet


Pour convaincre votre banquier de vous suivre, il est essentiel d’être pris au sérieux. Si vous arrivez les mains dans les poches, cela va être compliqué ! Apportez-lui un dossier présentant votre projet de création ou de développement commercial.

Ce document est utile parce qu’il va lui servir à transmettre les éléments capitaux de votre projet aux autres décisionnaires : directeur, analyste de crédit, comité d’engagement, … À travers votre dossier argumenté et structuré, votre conseiller bancaire doit également sentir que vous savez ce qu’il attend de vous et que vous avez la capacité à vous organiser pour réussir.

3 # Réalisez une étude de marché


Parmi les documents que vous allez remettre à votre banquier, il est judicieux d’y joindre une étude de marché. Elle représente un argument plaidant pour la solidité de votre projet au regard du marché existant.

convaincre-banque-commerce

Votre banquier sera très attentif à cette démonstration qui prouve bien que vous analysez les besoins et attentes des consommateurs ainsi que la concurrence. En effet, on peut avoir le meilleur produit qui soit, s’il n’y a pas de demande suffisante le concernant, un établissement bancaire n’a aucun intérêt à y souscrire. Ainsi, l’étude de marché va esquisser le potentiel de votre commerce.

4 # N’omettez pas le business plan


Au cœur de votre dossier, le business plan est crucial pour la banque qui va l’attendre et même le demander expressément. Il va lui permettre de disposer des arguments chiffrés et factuels pour convaincre les différents interlocuteurs de la chaîne de décision.

Veillez à élaborer un document détaillé, concret et précis, quitte à faire appel à un expert-comptable, si vous n’avez pas les compétences de le produire vous-même. Votre plan d’affaires va servir à étayer et clarifier votre projet pour convaincre votre banquier.

5 # Optimisez votre apport personnel


Il n’est pas très simple d’obtenir un financement bancaire pour un projet commercial. Un apport peut être l’élément déclencheur d’une décision de prêt bancaire. Aussi le montant de votre apport personnel doit être pensé de façon à crédibiliser votre demande.

Plus vous montrez que vous mettez votre argent dans votre projet, plus votre banquier va voir que vous y croyez. Sachez faire le tour de votre famille et de votre entourage proche pour gonfler cet apport et maximiser vos chances d’obtenir le précieux sésame de votre banque.

6 # Anticipez l’entretien pour convaincre votre banquier


Même si vous êtes un bon “tchatcheur”, n’arrivez pas sans préparation devant votre conseiller d’affaires. Vous devez anticiper votre entretien en élaborant une présentation qui va le convaincre.

obtenir-emprunt-bancaire

Appropriez-vous votre dossier et votre business plan en particulier. Élaborez un pitch structuré avec, si vous le pouvez, un diaporama qui vous accompagnera. Pensez à vous exercer à l’avance en travaillant votre pitch pour vous assurer d’être au top le jour J.

7 # Faites la démonstration de vos qualités humaines


Le dossier de présentation de votre projet n’est pas le seul et unique argument capable de suffire à votre banquier. Un projet, c’est un homme (ou une femme) apte à le porter et à le mener à bien. Aussi durant votre face-à-face avec votre conseiller bancaire, mettez en avant vos qualités personnelles.

Soyez commerçant ! Vendez-vous avec dynamisme, subtilité et savoir-faire. Valorisez les compétences qui vont vous permettre de réussir votre projet. Montrez toute votre expertise en mettant en exergue vos points forts.

8 # Rassurez votre banquier


Aux yeux de votre conseiller, votre crédibilité, votre solidité et votre sérieux sont vos principales qualités pour le rassurer. Il doit être sûr que l’argent qu’il vous prête lui sera rendu (avec intérêts). Il a donc besoin de voir face à lui une personne convaincue par le réalisme et la rentabilité de son projet.

Votre enthousiasme n’est important que pour démontrer de votre investissement corps et âme dans le projet. Ne jouez pas sur la corde sensible. Restez dans le concret en faisant la preuve de la pertinence économique de votre projet pour convaincre votre banquier.

9 # Montrez que vous croyez en votre projet


Lors de votre rendez-vous avec votre conseiller, comme dans votre dossier, vous devez faire la preuve que vous croyez dans le succès de votre projet. Soyez convaincant, investi et réellement persuadé vous-même.

Vous devez prouver que votre projet va réussir parce qu’il vous correspond, correspond à une demande, à un marché, … Maîtrisez sur le bout des doigts tous ses aspects pour répondre à toutes les questions de votre banquier. Sachez démontrer votre engagement et faire preuve de force de conviction.

10 # Entourez-vous pour convaincre votre banquier


Votre banquier doit sentir que vous n’êtes pas seul à porter à bout de bras votre projet et que vous disposez déjà de soutiens importants. Montrez-lui que vous savez aller chercher les compétences et les aides dont vous avez besoin.

Qu’il s’agisse de votre famille, de votre personnel, d’organismes ou de prestataires, il doit avoir une bonne idée de qui vous entoure. Il est très positif d’avoir des subventions, du crowdfunding ou d’autres aides. Votre banquier se sentira plus enclin à vous aider si d’autres le font aussi.

De votre côté, avez-vous d’autres conseils issus de votre expérience pour convaincre une banque d’accompagner un projet ?