logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

Faut-il externaliser

son marketing ?

Externaliser son marketing séduit de plus en plus de PME. À l’instar de la comptabilité, de la logistique ou encore de l’informatique, la sous-traitance peut représenter un réel intérêt.

Il est vrai que confier son marketing à un prestataire extérieur peut sembler une bonne idée. Pourtant, certains commerçants hésitent à sous-traiter cette fonction clé de leur enseigne à un tiers.

Alors, attardons-nous sur les vraies bonnes raisons d’outsourcer son marketing et ses véritables limites.

Externaliser son marketing : avantages


Lorsqu’un commerce entreprend d’outsourcer son marketing, il bénéficie alors de nombreux atouts dont voici les principaux.

limites-soustraiter-marketing

Se concentrer sur son cœur de métier


Vous avez choisi de tenir un commerce. Cela représente un grand nombre de tâches à réaliser au quotidien. Mais votre raison d’être est représenté par votre clientèle. Alors, vous engager dans des projets marketing vous éloigne de votre cœur de métier. Externaliser son marketing permet de rester concentré sur l’essentiel et ne pas disperser son énergie inutilement. Ainsi vous préservez vos ressources personnelles pour le plus important : le client.

Disposer d’un œil extérieur


Quel commerçant n’a pas la tête dans le guidon ? Impossible dans ce type d’activité d’avoir toujours du recul sur son enseigne et son développement. Les impératifs et les contraintes quotidiennes font que les journées sont extrêmement chargées. Aussi lorsqu’un commerce décide de sous-traiter son marketing, il va pouvoir bénéficier d’un œil extérieur sur sa stratégie et ainsi l’enrichir. Un regard neuf permet au final de booster ses résultats. Une vision plus objective de la situation peut alors mieux servir les actions marketing et de communication de la boutique ou du restaurant. Avoir plusieurs points de vue est source d’amélioration.

Gagner du temps


Une vie de commerçant est généralement très occupée. Difficile d’imaginer que vous avez du temps pour réaliser votre marketing. Sans compter qu’il va vous falloir apprendre un grand nombre de choses tant le domaine est varié. Apprendre les RP, le webmarketing, le copywriting, le développement web ou encore l’infographie n’est pas une mince affaire ! De plus, certaines tâches requièrent beaucoup de temps. Êtes-vous assez disponible pour répondre rapidement à tous les commentaires sur votre page Facebook ? Externaliser son marketing devient alors une excellente issue face à toutes ces contraintes de disponibilité.

Bénéficier de compétences d’experts


Lorsqu’un commerce décide d’outsourcer son marketing, il a la possibilité de faire travailler des experts dans chaque domaine qui l’intéresse. Le marketing s’est très largement complexifié ces dernières années et est devenu plus technique. La sous-traitance permet de bénéficier des meilleurs professionnels sur des projets très pointus. Ainsi vous avez accès à un graphiste, un développeur, un chargé des relations presse, un consultant SEO, un motion designer, … selon vos besoins.

Optimiser en permanence son marketing


Faire appel à la sous-traitance permet de toujours décomposer et planifier toutes ses actions marketing. Ainsi, votre démarche devient plus réfléchie et structurée. De plus, grâce au reporting des prestataires, des analyses de l’efficacité des projets en cours sont réalisées. Vous pouvez donc en permanence ajuster vos démarches, pallier aux lacunes et réorienter vos actions. À l’instar du chef d’orchestre, vous pouvez réajuster votre stratégie marketing selon ses résultats et les opportunités que vous percevez.

Outsourcer son marketing : inconvénients


Cependant, sous-traiter son marketing implique nécessairement quelques limites que nous vous présentons.

atouts-outsourcer-marketing

Être amputer d’un budget


Il est bien évident qu’externaliser son marketing à un coût. Lorsqu’un commerçant gère seul ses outils de communication et de marketing, cela lui prend du temps et donc de l’argent. Pour autant, faire appel à une agence spécialisée ou à divers freelances selon les besoins représente des frais. Pour un commerce de taille modeste, c’est un réel frein, ne nous cachons pas. Mais lorsque l’enseigne tourne à bon régime, l’outsourcing est une voie qui se finance, d’autant qu’elle rapporte. Pour limiter cette contrainte, il est important de bien anticiper les différents postes de dépenses et d’avoir des contrats clairs avec son ou ses prestataires. Ainsi le budget est maîtrisé.

Perdre la totale maîtrise de son marketing


Même en prévoyant que tout passe par vous avant d’être publié ou transmis à la clientèle, vous allez perdre une partie de la maîtrise de votre marketing. Vous ne pourrez pas relire chaque réponse à un commentaire sur un réseau social, vous allez (parfois avec bonheur) voir émerger de nouveaux arguments en faveur de votre commerce et vous ne saurez pas précisément le contenu de ce qui a été dit à un journaliste. Outsourcer son marketing, c’est nécessairement déléguer et donc accepter que ce ne soit plus exactement vos pensées et vos mots.

Avoir un marketing manquant de prise avec la réalité du commerce


Votre prestataire sera rarement sur place. Même s’il est déjà passé dans votre commerce, il n’en connaît pas tout les aspects (contrairement à vous). Externaliser son marketing suppose souvent de mettre une certaine distance entre la réalité de la vie quotidienne de votre enseigne et son marketing. Pour nombre de tâches, cela n’a que peu d’importance. Mais, pour vos réseaux sociaux, par exemple, cela représente un écueil que l’on peut accepter ou au contraire chercher à pallier. On peut envisager, par exemple, que vous transmettiez des photos légendées prises dans votre point de vente ou restaurant à votre community manager qui sera chargé de les publier en les mettant en valeur. Vous voyez que cet inconvénient identifié au préalable peut tout à fait être corriger.

Devoir gérer un prestataire


Même si vous avez l’habitude de gérer un important personnel, les relations avec un prestataire sont différentes. Lorsque l’on choisit de sous-traiter son marketing, on doit trouver la bonne manière de communiquer avec son prestataire. S’il s’agit d’une agence ou d’un freelance, les relations seront souvent assez différentes, notamment au niveau du formalisme. À vous de trouver la bonne façon de vous imposer comme le donneur d’ordre alors que vous n’êtes pas spécialiste de la discipline. Un certain tâtonnement est nécessaire pour mettre en place une relation respectueuse, constructive et productive.

Manquer de réactivité


Il est vrai que si vous voulez réaliser un e-mailing vendredi soir suite à la lecture de résultats des ventes du jour, il n’est pas sûr que votre prestataire pourra se libérer ainsi pour le réaliser. De même, si vous voulez un communiqué de presse, il vous faudra en prévoir les délais a minima. Outsourcer son marketing va vous imposer de travailler différemment. Si vous aviez l’habitude de tout faire, il va falloir un temps d’acclimatation pour apprendre à anticiper vos demandes. C’est d’ailleurs un point très important à évoquer lors du recrutement de certains de vos prestataires.

De cette présentation des atouts et des limites de l’externalisation du marketing, qu’en concluez-vous pour votre commerce ?