logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

franchise-choisir-lancer

Faut-il lancer sa boutique en franchise ?

Lorsque l’on veut créer son propre commerce, il est normal de se poser la question de la franchise. Ce mode de commerce est très répandu et largement connu de tous.
La franchise représente de nombreux atouts pour un entrepreneur qui souhaite se lancer. Néanmoins, il est nécessaire d’anticiper les contraintes qu’imposent ces réseaux de franchise.
Même si la question est importante et complexe, pas de panique ! Nous vous présentons simplement la franchise ainsi que ses avantages et inconvénients.

La franchise : présentation


C’est quoi la franchise ?

La franchise est un mode d’organisation du commerce entre deux entreprises. Il lie par contrat un réseau, appelé le franchiseur, et un commerçant indépendant, dénommé le franchisé. Le premier fournit un concept tout-compris (enseigne, politique commerciale, savoir-faire, assistance, …) au second qui lui est redevable financièrement.

La franchise est un type de commerce indépendant organisé au même titre que le commerce associé (groupement de commerçants), la licence de marque, la commission-affiliation, la concession exclusive, … On peut considérer qu’il y a, à côté du commerce indépendant organisé, le commerce indépendant isolé et le commerce intégré (succursale).

71 500 commerces franchisés en France

En 10 ans, le nombre de boutiques franchisées françaises a augmenté de 64 %. Elles sont 71 500 en 2016, contre 43 680 en 2006 (Fédération française de la Franchise). Leur nombre continue de progresser confortant sa place de n°1 en Europe et 3e au niveau mondial.

On compte 1 900 réseaux de franchise pour un chiffre d’affaires de 55,1 milliards d’euros en 2016. La franchise est particulièrement développée dans les secteurs de l’équipement de la personne (358 franchiseurs) et de la maison, de la restauration, de l’alimentaire et de la coiffure/esthétique. Elle représente plus de 600 000 emplois.

franchise-bonne-idee-1



Franchise : mode d’emploi

Pour lancer votre boutique en franchise, il est nécessaire de commencer par faire une recherche d’activité. Dans quel type de point de vente vous voyez-vous ? Plutôt prêt-à-porter enfants, pizzeria, agence immobilière, animalerie, épicerie fine, location de voitures ou encore service à la personne ?

Tâchez d’explorer les différentes possibilités en fonction de vos compétences et appétences ainsi que des besoins et possibilités au niveau financier. Vous pouvez vous informer sur le Net ou en visitant des salons dédiés, comme Franchise Expo Paris (en mars) ou Top Franchise Méditerranée (à Marseille en octobre).

Une fois que vous aurez quelques pistes, prenez contact avec les franchiseurs pour vous présenter et avoir davantage de détails sur l’enseigne en question. Prenez également le temps de rencontrer d’autres franchisés. Cherchez avant tout à vous projeter dans le métier pour est sûr de votre choix, et ne rien regretter…

Les avantages et les inconvénients de la franchise



Bénéficier de la force d’un réseau

Se lancer en franchise revient à profiter de la notoriété d'une enseigne déjà installée. Le franchiseur a pu tester son concept à maintes reprises et le faire évoluer afin de l’ajuster au mieux au marché. Le taux de survie des entreprises en franchise est plus élevé que celles qui n'appartiennent à aucun réseau. Quand on sait qu'une entreprise sur deux n'existe plus après 5 ans, c'est un argument de choix.

Un réseau de franchise dispose, par ailleurs, d’une capacité étendue en terme d’achats, de campagne promotionnelle ou encore de savoir-faire. Il génère ainsi un effet de levier profitable au franchisé. Un commerçant indépendant, seul, ne peut s’offrir de tels bénéfices.

De plus, le franchiseur sait parfaitement quel va être votre métier au quotidien. Il est en mesure de vous prévenir, soutenir et accompagner afin que tout se passe au mieux. Il a généralement les équipes et les prestataires qu’il vous faut. Vous êtes amené à rencontrer et échanger avec d’autres franchisés qui vivent la même aventure que vous. Et on sait l’intérêt que représente l’échange d’expérience dans l’entrepreneuriat ! Fini l’isolement et la solitude !

magasin-franchise-choix-1



Disposer d’une boutique clé en main

Grâce au concept existant, vous pouvez mettre en œuvre un commerce qui a fait ses preuves. L’agencement, la gamme des produits, la gestion, le marketing, … tout en prévu ! Tout cela contribue à limiter les risques pour le nouvel entrepreneur et à favoriser une expansion plus rapide de l’activité.

Vous disposez de la publicité au niveau national (voire international), de l’enseigne, de la plateforme de distribution, de la livraison et de l’assistance du réseau. Le franchiseur se charge d’un certain nombre de tâches complexes dont vous n’avez pas à vous soucier : recherche & développement, expérimentation, marketing, ….

Vous êtes accompagné. Vous suivez une formation initiale et continue parfaitement adaptée. Il faut noter également que les réseaux de franchise aident très directement à la préparation des business plans et études de marché.

Supporter des frais conséquents

D’une manière générale, la création d’une boutique en franchise est plus onéreuse qu’un point de vente indépendant isolé. Vous devrez vous acquitter de certains frais spécifiques.

Il peut y avoir un droit d’entrée qui correspond à une somme forfaitaire à verser au franchiseur au démarrage. Par ailleurs, il est parfois imposé de faire appel à certains fournisseurs pour l’agencement du point de vente, son ameublement ou encore les partenaires juridiques et comptables.

Tous les franchisés doivent aussi verser au franchiseur tout au long du contrat des redevances. Elle sont calculées sur la base du chiffre d’affaires réalisé par la boutique.

Un commerce indépendant mais pas totalement

En tant que franchisé, vous êtes le propriétaire de votre entreprise et du fonds de commerce que vous exploitez. Vous pouvez donc les vendre librement.

Néanmoins, vous êtes tenu par un certain nombre de contraintes qui tiennent au choix de l’emplacement, au respect du cahier des charges et de la charte graphique, aux obligations de commandes sur catalogue, …

De plus, certains entrepreneurs peuvent se trouver brider dans leur volonté de développement de leur point de vente par les engagements pris avec le réseau de franchise.

Si vous êtes tenté par l’aventure en franchise, renseignez-vous bien. Tous les réseaux ne se valent pas. Demandez le Document d’Information Précontractuel (DIP) qui vous fournira de nombreux éléments sur le franchiseur.

Alors, que retenez-vous de ce type de création de commerce ?