logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

10 conseils pour un business plan

convaincant

Pour attirer un investisseur, décrocher un partenariat ou convaincre un banquier, le business plan (BP) est l’outil indispensable. Que ce soit au moment de la création de votre entreprise, d’un projet de développement ou d’une reprise, vous aurez besoin d’un plan d’affaires.

En quelques petites dizaines de pages, vous allez devoir attester de la solidité de votre projet, prouver sa pérennité et convaincre de votre capacité à le mettre en œuvre. Ce document clé permet d’étayer concrètement votre concept ou idée.

Pour vous aider à être efficace, convaincant et percutant, voici 10 conseils centraux pour votre business plan.

1# Réaliser un plan d’affaires concret et étayé


Pour convaincre votre interlocuteur, votre BP doit reposer sur une réelle stratégie réfléchie et travaillée. Il doit apporter aussi la preuve de chaque élément du modèle économique qu’il avance. Vous devez justifier vos prévisions de ventes, votre trésorerie, votre calcul du BFR (besoin en fonds de roulement), … Par exemple, faites une analyse SWOT de votre marché en mettant en exergue les forces, faiblesses, opportunités et menaces. Une telle démarche est propre à persuader de votre bon positionnement.

2# Établir un business plan à la fois consistant et séduisant


Votre plan d’affaires doit réussir à être suffisamment costaud tout en charmant son lectorat. Autrement dit, vous devez veiller à y inclure des informations et des données sourcées, crédibles et solides de nature à convaincre, et en même temps, à susciter l'envie et l’enthousiasme des banquiers et investisseurs.

3# Adapter le document selon le destinataire


En fonction du lecteur de votre business plan, remaniez son contenu afin qu’il réponde pleinement à ses attentes. En effet, un investisseur, un banquier ou un partenaire ne vont pas être intéressé par les mêmes éléments. Le premier s’intéressera à la rentabilité de votre projet, le second à votre capacité à le rembourser un emprunt et le troisième à la pérennité de votre entreprise. À vous de faire apparaître la bonne présentation pour chacune de vos cibles.

business-plan-percutant

4# Soigner particulièrement l’executive summary


Le résumé de votre business plan, que l’on nomme en bon français executive summary, est déterminant pour convaincre votre interlocuteur. Il doit synthétiser votre projet en reprenant les éléments principaux. C’est bien souvent le premier élément de votre BP qui est lu. Soyez factuel en présentant les chiffres et points clés de votre projet. Vous devez capter l’attention de votre interlocuteur qui, sinon, n’ira pas plus loin dans sa lecture.

5# Présenter une analyse des risques approfondie


Certains pensent que présenter des risques fragilisent leur projet. Or ils ont tord. Tout projet comporte des risques : difficulté de recrutement, secteur en crise, forte concurrence, … Il est important pour convaincre, comme pour la réussite de l’entreprise, de les connaître parfaitement, de les analyser et de savoir comment y faire face. Une analyse des risques objective et détaillée démontre de votre professionnalisme et de la solidité de votre initiative.

6# Choisir avec soin des annexes rassurantes


Une fois rédigé le texte de votre plan d’affaires, il peut être tentant d’ajouter une flopée de documents en annexe, et puis basta ! Les annexes ne doivent pourtant pas être négligées. Elles doivent être considérées en complément du texte du BP, qui lui est synthétique. Elles sont là pour étayer certains points et crédibiliser votre document. À vous de les choisir avec soin pour éviter l’effet catalogue : comptes de résultats et bilans prévisionnels, étude de marché, enquêtes, articles de presse, CV, lettres d'intention de futurs clients, …

plan-daffaires-efficace-astuces

7# Mettre en avant la vision qui gouverne le projet


Bien sûr que la valeur financière que votre projet va générer est importante. Mais, la vision l’est peut-être plus encore. Votre plan d’affaires doit mettre en valeur avec précision la singularité de votre offre. Qu’est-ce qui rend votre projet unique ? Quelle utilité les clients vont en retirer ?

8# Organiser le BP pour différents niveaux de lecture


Votre plan d’affaires ne sera pas nécessairement lu en entier par tous ses destinataires. C’est pourquoi vous devez aiguiller le lecteur afin qu’il ait rapidement accès aux éléments essentiels. Faites clairement apparaître un plan détaillé, surlignez les éléments principaux, offrez des synthèses encadrées, mettez en valeur les chiffres clés, …

9# Offrir un document abouti et professionnel


Pour montrer votre sérieux et inspirer confiance, il est important d’établir un document de qualité. Soignez l’orthographe, la grammaire, la présentation, la couleur, la reluire pour les versions papier. Autant de petits détails qui font au final la différence.

10# Se faire relire par une tierce personne


Une fois que vous avez terminé la rédaction de votre plan d’affaires, transmettez-le à une personne extérieure au projet. Cherchez idéalement quelqu’un qui connaisse bien le monde de l’entreprise. Son avis vous aidera à voir les éventuelles lacunes de votre document et/ou de votre projet. Vous pourrez ainsi obtenir un BP plus abouti en le corrigeant.

Au delà du document écrit, il vous faudra aussi savoir le présenter et le défendre pour démontrer votre motivation et votre détermination.

De votre propre expérience, quel autre conseil donneriez-vous à quelqu’un qui réalise son premier business plan ?