logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

leo-wolf

Les 5 films fous

Pour commerçants-entrepreneurs

Pour certains il y a les bouquins, et pour d’autres il y a les films. Finalement qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Et votre ivresse à vous, c’est le cinéma ! Les livres, ça ne vous inspire pas plus que cela. Ou peut-être que si, mais les films vous parlent plus encore, ça c’est sûr. Qu’à cela ne tienne, on vous a concocté une liste de films qui eux, pour le coup, vont vous inspirer !

Inspiration, détermination, déception, persévérance… Autant de stades par lesquels passent nos entrepreneurs. Parfois vous vous reconnaîtrez en eux, parfois même vous les envierez ou les plaindrez, qui sait. Une chose est certaine, ceux-là sauront remettre votre quotidien d’entrepreneur en question!


1) A Most Violent Year (2014)

“When it feels scary to jump, that’s exactly when you jump. Otherwise you end up staying the same place your whole life”


New-York, Hiver 1981. Comme son titre l’indique, c’est l’année la plus violente pour la ville où le taux de criminalité atteint son summum. Pourtant, rien (ou presque) n’empêchera Abel Morales, un immigré mexicain, de poursuivre son rêve américain. Cet honnête chef d’entreprise aura quelques difficultés à faire fonctionner son commerce de convoyeur d’essence dans une ville où la corruption fait rage.

Oscarisé, Oscar Isaac incarne parfaitement le rôle d’un entrepreneur prêt à tout pour réussir tout en restant intègre. Son personnage, intelligent et calculateur, affrontera les difficultés au fur et à mesure qu’elles se présenteront à lui, sans jamais se laisser dépasser. Il ne lâchera rien pour atteindre son objectif : faire fonctionner son commerce.



2) Chef (2014)

“I manage to touch people’s lives with what I do and I want to share this with you”


“Chef”, c’est l’histoire de Carl, un chef cuisinier créatif et passionné par son métier. Un peu trop pour son patron, le propriétaire du restaurant où il travaille, qui lui impose la même carte avec les mêmes plats depuis des années. Carl prend sur lui, jusqu’au jour où le critique gastronomique, qui l’avait découvert 10 ans plus tôt, finit par le descendre dans l’un de ses articles.

Carl comprend alors que la seule façon de faire ce qu’il aime, et comme il l’aime, c’est de devenir entrepreneur et de lancer son propre business. Il ouvre ainsi un food truck avec l’aide précieuse de son petit garçon et de son ancien collègue de travail. Les réseaux sociaux nous prouvent toute leur importance dans l'ascension de Carl. Investissement, passion, coups durs, remises en question et finalement accomplissement personnel. La détermination et la passion de Carl finiront par payer.



3) Jiro dreams of sushi (2011)

“I’ll continue to climb, trying to reach the top. But no one knows where the top is”


Ce documentaire retrace la vie de Jiro Ono, 89 ans, classé “trésor de la nation” au Japon, son pays natal. Son restaurant de sushis, situé dans une station de métro, est le seul 3 étoiles au guide Michelin. Mais au delà de ce personnage à la recherche constante de perfection, il y a, au coeur de ce documentaire, la relation entre un père et un fils. Un fils qui devra reprendre le flambeau et trouver sa propre identité. Son plus gros challenge sera celui d’être aussi talentueux que son père, sans pour autant vivre dans son ombre.



4) Le loup de Wall Street (2013)

“The only thing standing between you and your goal is the bullshit story you keep telling yourself as to why you can’t achieve it”


Après le calme vient la tempête. Est-il encore utile de présenter ce film, devenu culte (et pas seulement parce qu’il est un Scorsese. Enfin si, un peu quand même). Pour ceux qui n’ont pas la tête froide, qui trouvent leur source d’inspiration chez des personnes légèrement extravagantes, ce film est fait pour vous. D’autant plus lorsque l’on sait qu’il est inspiré de faits réels, retraçant l’ascension du trader Jordan Belfort. Sa réussite aura été tout aussi spectaculaire que sa chute.

Et mine de rien, ce film a inspiré beaucoup d’entrepreneurs. Stephen Key, par exemple, explique avoir été fasciné par le film et notamment par le brainstorming entre Belfort et ses employés, en pointant l’importance de décrocher son téléphone pour réaliser des ventes (le nerf de la guerre pour tout entrepreneur).



5) A la recherche du bonheur (2006)

“The pleasure thing in the world is doing something who other people tell doesn’t”


Oh je vous vois déjà, en train de râler : “Ce film est aussi vieux que ma mère”. Bon déjà, c'est pas très sympa pour votre mère. Et ensuite l’avez-vous déjà regardé autrement qu’affalé sur le canapé, en scrutant la page Facebook de votre ex ?…C’est ce que je me disais.

Et pourtant, ce film est exceptionnel, grâce notamment à la façon dont le personnage principal (joué par Will Smith) réussit à représenter l’entrepreneur type de nos jours. Celui qui est persuadé de pouvoir révolutionner son monde grâce à ses idées. Celui qui s’investit tellement dans son projet qu'il perd peu à peu son entourage. Mais qui, malgré tout, persévère. Celui qui ne refuse pas d’apprendre et de s’adapter à son environnement. Celui qui se remet en question tout en suivant ses convictions. Celui qui réussit à rebondir même en ayant atteint le plus bas. Une vraie leçon de vie en somme, surtout pour les entrepreneurs, mais un peu pour les autres aussi.



6) Pushing Daisies (2007-2009)

“Everything we do is a choice. Oatmeal or cereal. Highway or side streets. Kiss her or keep her. We make choices and we live with the consequences.”


“Quoi ? Comment ça un sixième, on n’avait pas dit cinq ?” Si, mais on est plutôt généreux nous. D’autant que c’est une série, alors on préférait clôturer le bal par une touche plus légère. Pushing Daisies, comprenez “manger des pissenlits par la racine” (bon ok, ça on aurait dû vous le traduire à la fin, mais restez, promis c’est sympa), est une série qui tourne autour de Ned. Ce pâtissier gérant de son restaurant de tartes (ça se passe aux États-Unis, rappelez-vous) a le pouvoir de ramener les gens à la vie.

Bon, ce n’est pas aussi rose que ça en a l’air puisque lorsqu’il décide de ramener quelqu’un à la vie, il peut le faire pendant une seule minute, auquel cas une autre vie devra être sacrifiée ! Ned mettra à profit son “don” pour rechercher des meurtriers, et de retoucher les victimes une ultime fois avant leur repos éternel. C’est de cette même façon qu’il fera revenir à la vie son amour d’enfance, Charlotte, avec qui il inventera toute sorte de stratagème pour se rapprocher sans jamais se (re)toucher. On vous l’accorde, la série tourne beaucoup autour du pouvoir de Ned, mais une série avec une ambiance “Charlie et la chocolaterie”, on ne pouvait que vous la faire partager!

Et vous, quel film vous feriez partager à un futur entrepreneur qui n’attendrait qu’un déclic cinématographique pour se lancer ?


Author photo