Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

7 façons pour un entrepreneur

De préserver sa vie de famille

Il y a un nombre incalculable de raisons qui vous ont donné envie de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Créer sa propre entreprise, être son propre patron, se sentir professionnellement plus libre d’accomplir des choses… Peu importe vos raisons à vous, puisque votre décision est prise. Vous êtes un (futur) entrepreneur.

Néanmoins, on a souvent tendance à croire que c’est une aventure que l’on vit seul. Or, c’est tout l’inverse. Vous êtes un peu comme Noé qui embarque à bord de son arche, emportant avec lui les membres de sa famille. Ils ne lui ont rien demandé, mais sont obligés de lui faire confiance les yeux fermés, en le suivant face au déluge qui les attend.

Préparez donc vos troupes à cette aventure, en prenant soin de respecter quelques points pour préserver votre vie de famille.




1. S’imposer des heures pour déconnecter

Si pour certains entrepreneurs ça paraît d’une logique implacable, d’autres persistent à travailler chaque jour, et ce, sans arrêt jusqu’au coucher. Vérifier les ventes de la journée, passer des commandes aux fournisseurs, régler la paperasse… Ce n’est pas toujours une bonne chose pour votre famille mais également pour vous-même, de ne jamais déconnecter.

En tant que commerçant, vous ne pouvez probablement pas vous couper de votre business entre 22h et 7h, d’autant plus vrai si vous êtes un restaurateur ou un boulanger. L’idée est de vous garder, en plus de vos huit (ou beaucoup moins) heures de sommeil, quelques heures à passer exclusivement avec votre famille.


deconnecter-entrepreneur-commercant-smartphone-travail-maison-famille-vie

Éloignez-vous de votre smartphone, qui incarne généralement à lui seul la tentation de penser boulot, afin d’être davantage présent pour ceux qui ont besoin de vous. Votre compagne/compagnon et vos enfants par exemple, ont eux aussi leur lot de soucis quotidiens qu’ils ont besoin de partager avec vous. Accordez du temps à votre vie de famille pour que votre aventure entrepreneuriale fonctionne bien et qu’elle en vaille réellement la peine.




2. Garder certaines habitudes

Bien entendu, l’entrepreneuriat est fait de compromis. Et d’autant plus avec votre vie personnelle.

Que vous en ayez conscience ou pas, votre vie est remplie de petites habitudes routinières, dont la perte pourrait affecter l’équilibre familial. Par exemple, mardi soir c’est votre soirée cinéma avec Madame/Monsieur, jeudi soir c’est afterwork avec vos amis communs et mercredi c’est toujours votre tour d’emmener les enfants au centre aéré. Ces moments sont ceux que vous préférez ou ceux dont vous pensez pouvoir vous passer. Quoi qu’il en soit, arrangez-vous pour ne pas perturber ces habitudes, ancrées dans votre quotidien.


retour-vers-futur-entrepreneur-vie-famille

En tant qu’entrepreneur, vous ne pourrez forcément pas garder le même train de vie que lorsque vous étiez salarié. Sachez simplement conserver certains de ces moments précieux et essentiels à votre équilibre, mais aussi à celle de votre famille.




3. S’investir (aussi) à la maison

J’ai bien peur de vous dire qu’avoir un boulot qui prenne beaucoup trop de temps n’est pas une excuse suffisante pour laisser votre conjoint(e) tout faire pour vous deux. Quand bien même, dans un moment d’égarement, vous auriez décidé qu’il en serait ainsi, cela ne pourra fonctionner indéfiniment (mais là encore, il y a des exceptions).


doubtfire-implication-vie-famille-entrepreneur

Alors même si vous en faites beaucoup moins que lui/elle, répartissez-vous quand même les tâches et proposez-lui de vous lister tout ce qu’il y a à faire dans la maison (à réparer, à changer, à fixer, à nettoyer…). Déjà ça vous permettra de lui prouver votre bonne foi, mais surtout de la/le rassurer sur votre implication !




4. Avoir d’autres sujets de conversation

“Le comptable met encore deux semaines à me répondre !(…) Tu sais le client de mardi dernier, le blond avec les lunettes moches ? Eh ben il est revenu ! Et cette fois, il était encore plus insupportable ! (…) Tu m’écoutes ?”. Ben à moitié en fait ! Déjà parce que votre chéri(e) voudrait pouvoir lire tranquillement, et aussi parce que vos enfants essayent d’écouter (tranquillement) la télévision.


kim-kardashian-besoins-clients-ecoute-commercant-1

On ne vous demande pas non plus d’inventorier les sujets sur lesquels vous pourriez avoir des discussions enjouées et animées, ce qui serait d’une tristesse absolue. Vous pouvez, en revanche, simplement dialoguer avec la personne qui partage votre vie, sur d’autres sujets que votre travail, même si ce dernier représente 80% de votre temps. Pour vous aider, lisez ou regardez d’autres choses qui vous passionnent et que vous aurez envie de partager par la suite ! Et surtout, intéressez-vous à ce que fait chaque membre de votre famille pour ne pas creuser d’écart entre vous.




5. Prendre du temps pour soi

Et pourtant le temps n’est pas extensible. Le travail, votre famille, vos amis…et maintenant du temps pour vous ? Eh oui, car c’est indispensable à votre bien-être de vous consacrer un peu de temps. Si vous pensiez que votre vie ne tournait qu’autour de votre commerce et de votre famille, vous vous trompiez; car elle tourne aussi beaucoup autour de vous ! Prendre un moment pour vous aura forcément des répercussions positives ; autant sur votre famille que sur la qualité de votre travail.

Et on a encore rien fait de mieux que le sport pour évacuer le stress ! Allez, il y a bien une activité qui vous plaît ou qui vous a déjà plu ? Vous avez réussi à monter votre affaire, vous arriverez très bien à vous remettre au sport !


entrepreneur-temps-sport-accorder-vie

D’autant qu’en la matière, il y a eu beaucoup d’évolutions. Une coach australienne réussit à motiver ses troupes avec un programme de sport en 30 minutes, en répétant à qui veut l’entendre que ça “représente seulement 2% de votre journée !”. Bon, dit comme ça, ça peut facilement faire culpabiliser de ne pas s’y mettre. Sinon, il y a toujours la musique, la lecture, la pâtisserie, la photographie…




6. Ne pas promettre la lune

“Quand je serai riche, je t’achèterai tout ce que tu voudras et on partira tout le temps en voyage !”.


argent-finance-entrepreneur

Franchement ? Oubliez ce genre de grandes phrases. Mais surtout, évitez de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ! Entrepreneuriat rime rarement avec gros porte-feuille, en tout cas pas les premières années. Ce n’est donc pas utile de vendre du rêve à Madame ou Monsieur qui ne fera qu’attendre le moment venu où tous les excès seront permis. Avec un peu de modestie on est toujours pris plus au sérieux !




7. Prendre des vacances bien méritées

Un week-end dépaysant pour les nouveaux entrepreneurs, un séjour un peu plus long (et loin) pour les entrepreneurs confirmés. Quoi qu’il arrive, vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous aérer l’esprit avec votre famille de temps à autre. D’ailleurs ils en rêvent tous : des vacances avec interdiction de parler boulot, et de ne plus penser aux galères le temps ne serait-ce que d’un week-end.

Bien évidemment, un départ se prépare et ne s’organise pas (toujours) à la dernière minute. Si vous avez des employés, déléguez au maximum les tâches aux meilleurs d’entre eux, avant de partir et prévenez vos clients les plus fidèles. Prendre des vacances restera toujours un sujet qui rapproche les gens !


famille-vacances-entrepreneur-vie

Ce sera également le temps pour vous de vous ressouder, en vivant de nouveaux moments, et surtout différents de ceux que vous avez l’habitude de vivre depuis le début de votre activité. Ce sont aussi ce genre de moments qui vous permettront de tenir lors des coups durs et vous donneront la force d’affronter tous ensemble, tant les difficultés que les nouveaux projets.




Finalement…

Si vous n’en aviez pas encore conscience, sachez que l’entrepreneuriat est toujours une aventure à vivre au moins à deux. Votre partenaire de vie sera autant impliqué que vous dans ce nouveau rythme de vie. À lui de savoir s’il se sent prêt à faire des concessions de son côté.

Une de mes proches amies, dont le mari est restaurateur, l’attend pour dîner chaque soir entre 00h et 1h du matin, alors qu’elle-même commence le travail très tôt le matin. Forcément, j’ai été tenté de lui demander pourquoi se donner tant de mal à l’attendre alors qu’elle somnolait toute la soirée. Elle m’a simplement répondu : “parce que c’est notre moment”. Et ainsi va l’entrepreneuriat…