logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

7 success stories

De (très) jeunes commerçants

N'ont-ils pas l'air adorable ? Ne sont-ils pas trop mignons avec leur petit regard innocent sur le monde ? On aurait presque envie de pincer leurs joues enfantines, tellement ils sont à croquer !

Pourtant, méfiez-vous des apparences, car même si pour la plupart ils sortent tout juste de l'enfance, ils ont déjà un avenir prometteur… Avenir qu'ils se sont eux-même construit. Comme quoi, avec un peu d'huile de coude, les rêves d'enfants peuvent parfois devenir réalité !



Sebastian Martinez - Are You Kidding

7 ans, et déjà CEO de sa propre entreprise. Elle est pas belle la vie ? Sebastian Martinez (à gauche sur la photo) fait certainement des envieux. En 2014, il lance sa propre société, Are You Kidding, aux côtés de sa mère, Rachel Martinez, également présidente de son entreprise. Collectionneur de chaussettes drôles, originales et colorées depuis ses 5 ans, sa mère a fini par lui proposer d'inventer les siennes.


sebastian-martinez-jeune-entrepreneur

L'an dernier, son entreprise vend pour près de 15 000 dollars de chaussettes, grâce notamment au directeur des ventes qui n'est autre que son frère, Brandon Martinez. Visiblement, Are You Kidding est une affaire de famille ! Cette année, Rachel Martinez espère doubler, voire tripler les ventes.

Are You Kidding s'investit également auprès de différentes associations, en reversant notamment 25% des recettes issues de la fameuse paire de chaussettes “Eye on You” à une organisation caritative, proposant des programmes d'Art à des enfants gravement malades.


“Je n'avais rien à perdre car j'ai compris que si ça ne fonctionnait pas, j'avais toujours la vie entière devant moi.”
Leanna Archer

Leanna Archer - Leanna’s Hair

Tout est parti d'un simple compliment sur ses cheveux, puis de deux, puis d'une dizaine… À 9 ans, Leanna fabriquait simplement ses propres produits capillaires grâce aux recettes de sa grand-mère Haïtienne. Sans ingrédients synthétiques, ni de produits chimiques ajoutés, ses produits intéressent rapidement beaucoup de monde. Notre entrepreneur en herbe aurait pu continuer à offrir gracieusement ses produits faits maison, tant qu'on aurait continué à lui en réclamer. Jusqu'au jour où, sur le pas de sa porte, chéquier en main, on lui demandait à combien on pouvait les lui acheter.


leanna-archer-leannashair-entrepreneur-jeune

C'est à ce moment-là, qu'alors âgée de 11 ans, que Leanna décide de lancer son affaire : Leanna’s Hair. Aujourd'hui, elle compte 350 commandes par semaine et génère un chiffre d'affaires annuel à 6 chiffres.


“Tous les jeunes entrepreneurs devraient savoir que les erreurs sont une grosse part du succès.”
Leanna Archer


Louis Haincourt - Dealer de Coque

Ou comment un simple besoin personnel conduit à une réussite professionnelle. En 2010, Louis a 15 ans et a besoin d'une coque pour son iPhone 3G. Forcément, à cet âge-là, un euro est un euro et les coques à 30€ l'unité, très peu pour lui. Et puis, vient s'ajouter à cela un facteur d'actualité : Internet. Après quelques recherches, notre (futur) jeune entrepreneur s'aperçoit que pour le même prix, dans un autre pays évidemment, il peut s'acheter plusieurs lots de coques.


Louis-Haincourt

Qu'à cela ne tienne, il trouvera bien des amis qui, comme lui, sont à la recherche d'une coque pas chère pour leur smartphone. L'investissement est alors de 100€ et le résultat quasi immédiat.

3500 coques vendues et un reportage télévisé plus tard, Louis pourra investir dans des machines pour fabriquer ses propres coques. Car si pour certains la gestion de stocks, les normes françaises et les fournisseurs peuvent être un problème, pour Louis ç'aura surtout été l'opportunité de donner une autre dimension à son entreprise : Dealer de coque.




Lizzie Marie Likness - Lizzie Marie Cuisine

Un caprice d'enfant peut mener à la réussite ! À 6 ans, Lizzie ne rêve que d'une chose : prendre des cours d'équitation. Elle propose alors à ses parents de payer une partie de la note en vendant du pain et des cookies “healthy” et faits maison. Et finalement, entre l'envie de monter à cheval et de cuisiner, le choix s'est naturellement imposé pour Lizzie.


lizzie-marie-likeness-entrepreneur-jeune
Parce qu'elle n'a pas peur de demander de l'aide pour atteindre son objectif, son père lui crée son propre site internet afin qu'elle puisse enseigner à d'autres passionnés, comment préparer des repas équilibrés.

Elle tourne alors sa première vidéo de cuisine et la poste sur Youtube. Si, dans les premiers temps, son jeune âge est critiqué car il jette un doute sur la qualité de sa cuisine, ses recettes obtiennent toutes un franc succès, et cela marquera le début d'une nouvelle aventure pour Lizzie Marie Cuisine.




Alina Morse - Zollipops

Alina est une petite fille de 9 ans qui, comme tous les enfants de son âge, aime les bonbons. Mais son éducation a fait qu'elle a toujours mis un point d'honneur à la qualité de son alimentation. Aussi, le jour où, après un rendez-vous à la banque avec son père, un guichetier lui propose une sucette, Alina refuse poliment. Son père lui ayant toujours dit que le sucre était terrible pour les dents.

Sur le chemin du retour, Alina propose à son père de fabriquer un type de sucettes qui ne serait pas mauvais pour la santé dentaire.


alina-morse-entrepreneur-jeune-idees

Après de longues recherches, plusieurs essais et de nombreux conseils de dentistes, Alina établit une liste d'ingrédients pour la recette de ses sucettes. La bêta-testeuse n'est autre que sa petite soeur, très vite conquise par la création de sa grande soeur. Le nom est rapidement trouvé : Zollipops. Après avoir travaillé sur la recette et le design, Alina et son père présentent leurs produits à des vendeurs, séduits par le concept. L'idée a fait son bonhomme de chemin, si bien que Zollipops a réalisé 70 000 dollars de ventes en 2014.


“Je pense qu'un business est un effort à faire en équipe. Je me sentirais isolé si je devais travailler seul”.
Henry Patterson


Henry Patterson - Not Before Tea

En deux ans, ce garçon de 9 ans a déjà lancé 3 entreprises. Ce qui fait de lui le plus jeune entrepreneur de Grande-Bretagne ! Oui, dit comme ça, c'est assez impressionnant, mais quand on a ça dans le sang… À 7 ans il vendait des sacs de purin à 1 livre pièce ; et revendait des vêtements achetés en friperie sur Ebay.


henry-patterson-entrepreneur-jeune-plus-entreprises-business

Deux ans plus tard il lance Not Before tea, sa boutique en ligne de bonbons et autres goodies. Et comme si ce n'était pas assez, Henry a créé lui-même le design de son logo, tout en ayant toujours de nouvelles idées commerciales pour réaliser plus de ventes !


“Je me rappelle avoir demandé à mon père pourquoi mon oncle ne pouvait pas venir avec nous lors d'un voyage organisé à la dernière minute. Il m'a dit que c'est parce qu'il travaillait dans un bureau.”
Asya Gonzalez


Asya Gonzalez - Stinky Feet Gurlz

Filles de deux entrepreneurs, il n'en fallait pas moins pour mettre Asya dans la même direction que ses parents. À 14 ans, elle lance Stinky Feet Gurlz, une ligne de vêtements inspirée des années 1940. Elle estime que les ventes de son entreprise s'élèvent à environ 10 000 dollars par mois.


asya-gonzalez-entrepreneur-jeune-idee.600x400

Et la jeune fille ne s'arrête pas là. En plus de diriger son business depuis 4 ans déjà, elle gère également son propre organisme de charité, She’s Worth It, qui combat le trafic d'êtres humains et l'esclavage sexuel des enfants.


“J'ai su tout de suite que je voulais avoir mon espace de liberté, gagner mon propre argent, et avoir mes propres règles.
Asya Gonzalez


Author photo