Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

Comment analyser les performances

d’un site web ?

Lorsque vous créez un site web pour promouvoir votre point de vente, il faut comprendre qu’il va nécessiter un suivi. Analyser les performances d’un site web permet de garantir son utilité par rapport à votre entreprise, en particulier en terme de visibilité et d’apport de clientèle.

Un grand nombre d’indicateurs sont facilement accessibles pour étudier l’efficacité de votre site internet. Mais il n’est pas toujours simple de savoir lesquels sont les plus importants !

Pour vous accompagner dans votre projet web, découvrez notre sélection de 10 critères centraux pour analyser les performances d’un site web.

1 # Le trafic


C’est sans doute un indicateur de votre site internet que vous scrutez déjà. Le trafic s’étudie à différents niveaux. Il y a les visiteurs uniques et les visites. Lorsqu’un internaute se connecte à votre site, il est enregistré comme visite. S’il se connecte plusieurs fois, cela fait grimper le chiffre des visites, mais pas celui des visiteurs uniques.

Le nombre de visiteurs uniques est parfois considéré comme le Graal des indicateurs par les marketeurs. Néanmoins, il faut nuancer sa portée. Il ne dit rien de la qualité de ces visiteurs et de leur conversion en prospects. Si ce sont juste des internautes égarés, quel intérêt pour vous ?

etudier-efficacite-site

2 # Les pages vues


Au nombre des principaux indicateurs pour analyser les performances d’un site web, il faut compter sur le nombre de pages vues rapporté au nombre de visiteurs. Cela permet d’étudier la qualité de la navigation interne à votre site et l’intérêt des internautes pour vos pages.

Plus ce ratio est important, plus les visiteurs sont nombreux à regarder plusieurs pages. Cela peut vouloir dire que l’internaute navigue facilement entre les pages, qu’il est rassuré par votre site, que les pages sont intéressantes, ou à l’inverse qu’il cherche longtemps l’information qu’il est venu trouver. Si votre site comporte peu de pages, ce chiffre restera bien évidement assez bas.

3 # Les conversions


Une conversion correspond à la réalisation d’une action souhaitée par un visiteur de votre site internet. Il peut s’agir, selon vos objectifs, de l’inscription à votre newsletter, d’une demande de renseignements, d’un achat en ligne, … Logiquement, cet indicateur est central pour vous puisqu’il indique si votre site remplit son objectif.

On calcule généralement un taux de conversion qui est égal au nombre de conversions rapporté au nombre de visites. Si ce ratio est trop bas, c’est que les visiteurs de votre site ne trouvent pas d’intérêt dans votre offre. Il faut en conclure que, soit votre site n’attire pas les bons prospects au regard de votre activité, soit votre offre n’est pas assez intéressante.

4 # Le rebond


Pour correctement analyser les performances d’un site web, il faut regarder le rebond. Il s’agit de l’indicateur des utilisateurs de votre site qui l’ont quitté sans visiter plusieurs pages, ni même cliquer sur aucun call-to-action (appel à l’action). Autrement dit, ils n’ont vu qu’une page et sont partis quasi immédiatement.

Le rebond s’exprime en pourcentage des visiteurs. Si ce ratio est bas, cela peut signifier que votre site ne les a pas convaincu (contenu, mise en page ou CTA à revoir, …). Mais cela peut aussi vouloir dire qu’ils sont tombés instantanément sur ce qu’ils cherchaient et qu’ils n’avaient rien besoin d’autres. Ainsi un blog pourra chercher à avoir un taux de rebond élevé, alors qu’un site vitrine ou e-commerce cherchera un pourcentage plus faible (surtout le premier).

5 # Le panier moyen


Comme pour votre point de vente, mesurer le panier moyen de votre site internet est crucial si vous faites de la vente en ligne. Il représente le montant du chiffre d’affaires rapporté au nombre de commandes passées.

Il est intéressant pour vous de comparer ce panier moyen avec celui de votre boutique physique. Votre but devrait être de l’augmenter pour doper votre chiffre d’affaires. Aussi analysez son évolution dans le temps. Pour le booster, les techniques de ventes croisées et donc de recommandations de produits liés sont essentielles.

6 # Les résultats dans Google


Vous devez aussi étudier l’efficacité de votre site internet en matière de référencement naturel. En fonction des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, vérifiez régulièrement votre classement dans les pages de recherche de Google. Vous pouvez également checker ses concurrents.

Si votre site n’apparaît jamais en première page sur vos mots-clés, vous allez avoir très peu de trafic par ce moyen-là. Il vous faudra alors développer une autre stratégie pour drainer du flux de visiteurs ou corriger le problème. C’est pourquoi la position dans les résultats de Google est un bon indicateur pour analyser les performances d’un site web.

statistiques-site-internet

7 # Le temps de chargement


Les internautes, et surtout les mobinautes, sont de moins en moins patients. Aussi il est impératif que votre site internet se charge très rapidement. Chaque seconde compte ! Ce critère influence le taux de rebond ainsi que le classement dans Google (qui pénalise les sites longs à charger).

Si le temps de chargement des pages web de votre site est trop long, les visiteurs risquent de le quitter en masse avant d’avoir pu voir quoi que ce soit. En plus de la pénalité appliquée par les moteurs de recherche, vous comprenez alors que la vitesse d’affichage est un critère qui peut vous faire perdre ou gagner de l’argent.

8 # Les liens entrants


Si votre site internet a la cote, il sera cité par d’autres sites. C’est qu’il fait autorité dans son domaine. Vous aurez alors des liens hypertextes qui vont pointer vers votre site. Pour booster ces backlinks, il est très intéressant de développer un blog avec des articles de fond.

Pour analyser les performances d’un site web, pensez à étudier l’évolution de ces liens. S’ils deviennent plus nombreux, c’est que vous gagnez en e-réputation et notoriété, ce qui est très positif pour votre commerce. À l’inverse, s’ils diminuent, c’est que votre contenu intéresse de moins en moins. Il vous faut alors réagir pour redynamiser votre site.

9 # L’abandon de panier


Sur un site e-commerce, le critère de l’abandon de panier est toujours scruté à la loupe. Il se calcule en divisant le nombre de paniers abandonnés par le nombre de commandes reçues. Cet indicateur évalue la part des clients qui après avoir placé des produits dans le panier ne finalise pas leur commande.

Un taux élevé est un mauvais signe. Il peut alors s’améliorer en revoyant l’ergonomie des pages de votre site web, en augmentant les points de réassurance, en étayant vos fiches-produits, … Il est aussi possible d’y faire face en prévoyant des campagnes de retargeting, qui réalisent des relances ciblées des clients ayant abandonné leur panier.

10 # Les liens cassés


Les liens qui ne fonctionnent pas sur votre site internet ont un impact négatif sur son efficacité. Votre référencement naturel comme l’UX (expérience utilisateur) sont perturbés par ces petits impairs. Ils donnent une bien mauvaise image de votre site et de votre enseigne.

Ces liens morts font apparaître des pages 404 lorsque les internautes cliquent sur l’hyperlien. Cela se produit lorsqu’une url est changée ou lors de soucis techniques. Ces liens cassés risquent de faire fuir vos visiteurs et d’empêcher ainsi toute conversion.

Et vous, avez-vous l’habitude d’utiliser d’autres statistiques ou outils pour analyser les performances d’un site web ?