Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

Comment booster sa

connaissance client ?

Levier de fidélité et de chiffre d’affaires, la connaissance client est un outil crucial de tout commerçant. Pour satisfaire sa clientèle et même l’enchanter, pouvoir lui offrir une expérience shopping mémorable et personnalisée est indispensable.

Bien connaître ses clients permet de leur proposer les offres qui vont leur correspondre. Cela les fera revenir en boutique, acheter et, au final, devenir des vrais ambassadeurs de votre enseigne.

Pour vous aider sur cette voie, nous vous avons synthétisé 10 conseils centraux pour améliorer votre connaissance client.

1 # Créer des comptes clients


Pour bien connaître ses clients, le plus simple est de centraliser toute l’information dans des comptes clients. Chacun va contenir des infos de profil, l’historique des achats et pourquoi pas des listes d’envies. On peut ainsi imaginer que dès que les clients rentrent en boutique, vous engagez un dialogue avec leur compte client devant les yeux. Ainsi vous pouvez orienter votre discours et vos offres selon les données qu’il contient.

2 # Lancer un dispositif de fidélité


À l’instar d’un compte client, un programme de fidélité permet de collecter de nombreuses informations sur vos clients. À lui seul, il est un outil précieux de votre connaissance client. Vous savez ce que vos clients achètent et quand, quelles sont leurs données de profil, quelles offres les intéressent, … En ciblant prioritairement vos clients les plus fidèles, vous actionnez un levier ultra profitable.

connaissance-client-commerce

3 # Diffuser un questionnaire aux clients


Pour en savoir plus sur vos clients, vous pouvez réaliser un questionnaire de satisfaction. Après un achat, vous leur adressez un ensemble de questions par email, par courrier, sur tablette, … Cela vous fournira des données complémentaires sur vos acheteurs ainsi que des remarques sur vos produits et prestations. Il vous sera alors possible de réorienter votre offre, de la compléter ou de l’enrichir.

4 # Interroger les clients en boutique


Rien de tel évidemment pour en apprendre davantage sur vos clients que d’échanger avec eux. Mais pour que ces informations soient réellement utiles et puissent servir à booster votre connaissance client, il faut la cadrer quelque peu. Aussi vous pouvez poser des questions systématiquement sur une période de temps donné et noter les réponses de vos clients dans un fichier. Cela permet d’avoir une vision globale sur un point particulier sans aller jusqu’au questionnaire formalisé.

5 # Bien cibler les besoins de données


Pour booster sa connaissance client, il ne s’agit pas de collecter le maximum d’infos sur vos clients. Vous ne serez pas à même de les analyser et de toutes les exploiter. Aussi il faut préalablement définir vos besoins en fonction de votre stratégie marketing. Que souhaitez-vous savoir sur vos clients pour mieux répondre à leurs aspirations ? À partir de là, vous saurez aussi quels outils employer prioritairement.

6 # Former vos vendeurs


Au contact permanent de votre clientèle, vos vendeurs sont indispensables dans la chaîne de collecte de la data. Aussi il est essentiel qu’ils soient parfaitement formés à bien utiliser ces échanges pour s’informer sur vos clients. Ils connaissent les demandes récurrentes de votre clientèle et savent leurs motifs de satisfaction et d’insatisfaction. À vous de déterminer comment récolter ces précieuses infos et en faire usage.

connaitre-clientele-boutique

7 # Étudier les parcours client en boutique


Apprendre à connaître vos clients suppose de les observer dans votre point de vente. En effet, vous avez beaucoup à apprendre des parcours client qu’ils dessinent dans votre magasin. Où sont les zones froides et les zones chaudes ? Vous pourrez ainsi optimiser la circulation des visiteurs et le merchandising de votre boutique dans la perspective de booster vos ventes.

8 # Analyser les statistiques digitales


Que ce soit concernant votre site internet, vos emailings ou vos réseaux sociaux, les informations numériques vous donnent de précieuses indications sur votre clientèle. Par exemple, lorsqu’un client clique sur un certain contenu de votre newsletter, il vous indique ce qui l’intéresse. Repérer les types de contenus qui l’intéressent le plus vous permet d’orienter votre stratégie pour qu’il consomme à nouveau.

9 # Proposer des jeux-concours


Bien conçu, le jeu-concours online ou offline est un formidable outil de connaissance client. Vous pouvez poser des questions comme bon vous semble ! Aussi n’hésitez pas à interroger vos clients de façon à en savoir plus sur eux, sur leurs goûts, leurs aspirations, leurs attentes, … Par exemple, si vous faites un quiz sur le vin, vous allez pouvoir classer vos clients en fonction de leur niveau d’expertise, des cépages qu’ils préfèrent et à quels moments, … pour ensuite leur envoyer des offres parfaitement ciblées.

10 # Croiser les données collectées sur les clients


Généralement, vous allez compiler des informations sur vos clients via différents outils. Votre site web, un questionnaire, un compte client, … vous fournissent des données partielles. Mais pour réellement booster votre connaissance client, le mieux est de croiser toutes ces informations. Elles prendront alors une autre dimension et vous seront bien plus utiles.

De tous ces conseils pour améliorer votre connaissance client, lequel allez-vous tester dès maintenant ?