Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

implantation-boutique-choisir

Comment trouver la meilleure implantation

d’une boutique ?

Vous connaissez l’adage expliquant que les 3 principaux critères pour choisir sa boutique sont : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement. Il se vérifie toujours.

Vous voulez sans aucun doute mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre commerce. Choisissez alors la localisation de votre cellule commerciale avec attention. Prenez bien le temps de réaliser une étude d’implantation pour votre point de vente.

On le sait : certains emplacements sont plus porteurs que d’autres. Le flux de piétons passe davantage sur un trottoir que sur l’autre. Être à 50 mètres du point névralgique du centre-ville, du quartier ou de la galerie commerciale peut être trop loin et conduire à l’échec.

Avant d’investir toutes vos économies et toute votre énergie dans la belle aventure qu’est la création d’un point de vente, analysez correctement la localisation de votre activité. Voici de nombreux conseils sur la meilleure façon de vous y prendre avec les bonnes méthodes et les critères les plus pertinents.

Quelles méthodes pour choisir l’implantation de votre magasin ?

Pour pouvoir évaluer le potentiel d’un local commercial, différentes techniques peuvent être employées. Sachez en combiner plusieurs pour avoir la meilleure analyse possible.

# Le comptage du flux de clientèle

Dénombrer le nombre de personnes qui passent devant votre future boutique est essentiel. Faites un comptage à différents jours et différentes heures. Si vous avez plusieurs emplacements en vue, vous pourrez aisément les comparer.

Le trafic devant la boutique vous fournira des informations sur les comportements des consommateurs, les sens de circulation, les trottoirs les plus empruntés, … L’analyse des flux vous donnera une idée des futurs horaires d’ouverture à adopter ainsi que des facilités ou non de livraison de votre point de vente.

Cette analyse des flux doit porter sur les piétons ainsi que les véhicules. Enfin, tout dépend du type d’implantation : parce que si vous êtes en galerie commerciale ou en zone piétonnière, c’est pas du tout pareil qu’une aire d’autoroute ou sur un rond-point de périphérie !

# L’analyse de l’activité du dernier occupant

Si la cellule commerciale que vous visez est occupée ou l’a été récemment, tentez de récupérer les données sur le chiffre d’affaires et son évolution auprès du commerçant. En cas d’achat de fonds de commerce, l’information vous sera transmise. Sinon, avec un peu de diplomatie (et un large sourire, ça aide toujours), on y arrive souvent.

Si la dernière boutique existante a fait long feu, n’en déduisez pas nécessairement que l’emplacement est mauvais. Il est important de chercher les causes pour avoir une bonne analyse. Et c’est vrai aussi dans le cas inverse.

# L’analyse socio-économique de la zone de chalandise

Pour déterminer la viabilité de votre commerce, il vous faudra calculer le chiffre d’affaires prévisionnel. Élaboré dans le cadre de votre business plan, il est fonction de votre implantation. Par exemple, le potentiel d’une activité d’épicerie fine implantée en centre-ville ou dans un quartier populaire n’est pas le même.

Il se calcule sur la base de la taille de votre zone de chalandise (et son évolution), de sa typologie (catégories socio-professionnelles, âges, revenus, …) et de la consommation moyenne de ses habitants.

implantation-magasin-centre-ville-1

# L’analyse de la concurrence

Pour savoir si le local est intéressant pour votre activité, regardez où sont installés vos concurrents. Il est aussi intéressant de savoir quel est leur historique d’implantation, leur vitalité, leur positionnement, leur perspective, ….

S’ils sont tous situés à l’autre bout de la ville, cela n’est pas nécessairement un bon signal. Certes vous allez être seul à proposer cette offre, mais la clientèle aura l’habitude d’aller ailleurs pour consommer. Pour voir si votre implantation est tout de même porteuse, il vous faudra faire une étude de marché locale. Cela dépend pour beaucoup de votre type d’activité.

Étudiez attentivement la densité commerciale et l’adéquation de votre commerce (gamme de prix, complémentarité, …). Cela vous permettra de savoir si le marché est saturé ou s’il y a une place à prendre.

# L’analyse de l’attractivité du quartier

En étudiant le secteur géographique, vous pourrez observer différents facteurs bénéfiques à votre projet de commerce :
-la présence d’équipements et services générateurs de flux (école, poste, mairie, …), comme la présence de locomotives,
-le dynamisme des activités en place et
-l’animation du secteur.

Renseignez-vous également sur les évolutions à venir : plan de circulation, projets d’aménagements urbains, changements d’enseigne, … La création d’un grand centre commercial à l’autre bout de la ville, le déplacement à venir de votre principal concurrent ou le changement de sens de circulation de votre rue fournissent des informations cruciales.

5 critères à examiner en priorité pour trouver le local commercial idéal

Pour réussir dans le commerce, il vous faudra analyser principalement 5 critères de la cellule commerciale.

# 1# La visibilité

Vérifiez que le local est parfaitement visible depuis la rue et le trottoir d’en face, sans gêne particulière (dénivelé, mobilier urbain ou végétation devant la devanture, …). La longueur et l’exposition de la vitrine sont essentielles pour capter l’œil du chaland.

# 2# L’accessibilité

Le local doit être le plus facilement accessible possible. Regardez en particulier les commodités : stationnement, transport en commun, largeur de trottoirs, … Vérifiez l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite qui est aujourd’hui un critère capital.

localisation-boutique-centre-commercial-1

# 3# Les conditions d’obtention de la cellule commerciale

Il importe de les négocier avec le propriétaire (location/vente, type de bail, travaux à effectuer, …), notamment la partie financière : pas-de-porte, droit au bail, loyer, charges, …

# 4# La surface

Elle doit correspondre aux besoins de l’activité tant en terme de surface de vente que de stockage.

# 5# La configuration

La cellule commerciale impose des contraintes qui sont difficilement contournables : la forme du local, le nombre de pièces, les étages, …



Choisir l’implantation de son boutique est capitale pour la réussite de votre activité. Sachez y accorder le soin nécessaire. Il en va très directement de la pérennité de votre magasin.

Quel point vous semble le plus délicat lors d’une implantation commerciale ?