Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

Le big data :

Pourquoi vous devez savoir ce que c’est

Le big data révolutionne bien des domaines et en particulier le retail. Cette explosion quantitative des données numériques des consommateurs participe à la mutation actuelle du commerce et contribue à son accélération.

Transformant radicalement l’expérience shopping, le big data modifie fondamentalement de nombreux usages dans le commerce. Parce que c’est la connaissance client qui fait la différence, de plus en plus de grandes enseignes ont compris son intérêt et investissent cette tendance lourde.

En tant que commerçant, il est nécessaire de bien appréhender les bouleversements en cours dans le retail. Faisons le point sur les usages du big data dans le commerce.

Le big data : présentation générale


Le big data, ou littéralement les grosses données ou les mégadonnées, désigne l’explosion du volume de données digitales. Des quantités intangibles d’informations sont aujourd’hui collectées, stockées et analysées grâce aux outils de l’ère numérique.

Il s’agit d’un nombre tellement important de données qu’il est nécessaire de mettre au point des outils complexes pour les gérer. Elles sont issues de très nombreuses sources qu’il convient de croiser pour les utiliser le plus intelligemment possible.

Les grosses entreprises commerciales se sont engouffrées dans ce créneau, au premier rang desquelles Facebook, Google et Amazon. Elles ont compris l’intérêt de l’utilisation de ces mégadonnées pour booster leur chiffre d’affaires et leur bénéfice.

commerce-big-data

La personnalisation de la relation client grâce au big data


L’exploitation des données collectées sur les clients permet aux entreprises d’élaborer un marketing personnalisé. L’enseigne peut alors proposer des produits qui correspondent aux besoins et attentes de chaque client. Sans cette information de masse sur ses clients, un commerce ne peut établir cette relation individualisée si profitable.

Des boutiques sont aujourd’hui en mesure de disposer des détails sur le profil de leurs clients, de leurs habitudes d’achat ainsi que sur leurs centres d’intérêt. Elles peuvent collecter et analyser les clics sur leur newsletter, les paniers d’achat, les partages sur les comptes Facebook, … En matière de retail, les mégadonnées explosent … mais toujours plus rapidement que leur exploitation.

Le marketing prédictif au cœur du big data


Des sociétés développent de complexes algorithmes pour analyser toutes les informations sur les consommateurs afin de prédire leurs futurs achats. Le big data fournit la matière permettant de mieux cerner ses clients afin de lui proposer les bons produits.

En analysant son historique d’achats et l’ensemble de ses données, l’objectif est d’anticiper quel va être le prochain achat de chaque client. Il est aussi possible de savoir quelle est la meilleure période pour adresser un message promotionnel à chaque client, et donc de savoir quand organiser des promotions dans un magasin.

retail-megadonnees

L’optimisation de la fidélité par le big data


L’utilisation des données permet également de booster la fidélisation à une enseigne. En effet, grâce au big data, les offres adressées aux clients sont parfaitement ciblées. Les propositions d’achat le sont également. On est bien loin de la carte à tamponner à chaque achat !

Le fait de faire mouche en permanence pour chaque communication avec un client est facteur de fidélisation. Le shopper se sent choyé et compris par l’enseigne. Les programmes de fidélité deviennent alors à la fois les promoteurs et les bénéficiaires du big data.

Une gestion de commerce automatisée grâce au big data


En connaissant d’avance les achats des shoppers, il devient alors possible d’anticiper les réassorts des boutiques. Le merchandising des points de vente est aussi optimisé par une meilleure connaissance des préférences des visiteurs, la détection ultra fine des zones froides et chaudes, …

Les habitudes de la clientèle connues, il est aussi possible de mieux gérer le personnel en fonction des horaires d’affluence ainsi que les files d’attente aux caisses. C’est toute la gestion du commerce qui peut être optimisée grâce aux mégadonnées, exacerbant ainsi l’agilité du commerçant.

Le big data in-store via l’omnicanalité


Loin d’être exclusivement cantonné aux données sur internet, le big data offre également de belles perspectives en magasin. Les technologies RFID, Bluetooth et wi-fi, les tablettes tactiles et autres outils digitaux permettent de collecter de très nombreuses données sur les consommateurs.

Correctement exploitées, ces informations liées à celles issues d’internet (omnicanalité) peuvent permettre de faire de bonnes propositions d’achat. Les désirs des consommateurs se trouvent ainsi parfaitement comblés. Par exemple, identifié dès son entrée en boutique, le client se voit orienter vers des produits correspondant à ses informations de profil et son historique d’achat. Le big data permet de booster l’expérience shopping en point de vente et ainsi d’inciter la clientèle à y revenir.

Pour le moment, le big data reste l’apanage de grandes enseignes. Ce phénomène tend pourtant à se répandre dans tous les types de commerce, à condition qu’ils se digitalisent intelligemment. Quelle perception du big data avez-vous en matière de retail ?