logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

Les 5 tendances alimentaires

des 18-30 ans

Le modèle alimentaire français, tel que nous le connaissons, suit depuis des décennies des règles bien précises. Trois repas par jour, pris tranquillement autour d'une table avec la famille ou les amis, dont les heures sont plus ou moins fixes et surtout communes à tous. Mieux encore, pour les Français, contrairement à d'autres pays, l'acte alimentaire en lui-même n'a pas seulement une dimension fonctionnelle mais est, pour eux, une véritable opportunité de partager un moment convivial.

Il semblerait toutefois que la génération Y ait donné un coup de balai à quelques-unes de ces mœurs, en bousculant ces habitudes alimentaires. Si certains jeunes restent bien évidemment attachés aux trois repas traditionnels, la récente étude d'ELIOR permet de mettre en avant 5 grandes tendances concernant l'alimentation des 18-30 ans.



Se restaurer plus tard

Aujourd'hui, la génération Y aime prendre ses repas plus tardivement (surtout le soir), et ne respecte pas vraiment les codes en matière d'horaires. Les 18-30 ans, qui représenteront d'ici 2020 75% des actifs, restent de plus en plus tard au travail. Sauf pour certains, partis décompresser à l'afterwork branché du quartier. Du coup, les repas se font plus tard dans la soirée. Restaurateurs et commerçants tenez bon, et adaptez vos horaires tant que vous le pouvez !

D'autre part, on compte 40% d'étudiants qui ne prennent pas de petit-déjeuner, préférant plutôt prendre un en-cas en milieu de matinée. Vous la connaissez sans doute, la petite fringale de 11h00 où on serait prêt à manger un bœuf.


inforgraphie-habitudes-alimentaires-18-30-ans-elior


Se restaurer facilement

Les 18-30 ans aspirent à se restaurer de la manière la plus pratique qu'il soit. C'est la raison pour laquelle ces derniers mangent très souvent sur le pouce, en achetant leur repas au supermarché ou en restauration rapide. De plus, cette catégorie d'âge prend plus souvent ses repas à l'extérieur que tout autre tranche d'âge, et deux fois plus souvent que les plus de 60 ans.

La jeune génération recherche une certaine rapidité de service, d'où son intérêt pour l'achat de repas industriels prêts à “déguster” et pour les food trucks.


se-restaurer-facilement-jeunes-generation-y-18-30-ans


Se restaurer en étant connecté

Ce n'est une surprise pour personne, la plupart des jeunes issus de la génération Y accorde une importance considérable aux réseaux sociaux. Ils font partie intégrante de leur vie quotidienne. Du coup, ils privilégient plus facilement les points de vente actifs sur les réseaux sociaux, plutôt que ceux moins présents voire inactifs.

Intégrer la technologie à leur expérience de restauration est monnaie courante chez les 18-30 ans. A vous de leur faciliter la tâche en mettant à disposition un objet (un set de table personnalisé, le nom de votre commerce apposé sur les tables), ou un coin où ils pourront immortaliser ce moment inoubliable. Et par la même occasion, vous faire un peu de publicité gratuitement !


cafe-kitsune-instagram-jeunes-internet-generation


Se restaurer sainement

“LOL”.

C'est un peu le point “blague” de ces cinq tendances. Oui, car entre ce que les 18-30 ans affirment et ce qu'ils font vraiment il y a un fossé aussi grand que la dette grecque . Selon une enquête de l'INSEE datant de 2007, seulement 16% de cette population respecte les recommandations nutritionnelles des autorités sanitaires. Vous savez : “mangez 5 fruits et légumes par jour” ou encore “ne mangez pas trop gras, trop salé, trop sucré”. Ben voilà.

Mais bon, pour certains l'envol du cocon familial est plus difficile que pour d'autres. Aussi, étudiants et nouveaux actifs se débrouillent-ils avec les moyens du bord et ne prêtent plus attention à ce qu'ils ingurgitent. Après tout, si c'est enfin l'occasion pour eux de ne plus manger champignons et brocolis…Les pâtes, c'est tellement mieux.

Un francilien sur cinq seulement mange au moins un fruit et un légume vert par jour (triste jeunesse, vous pouvez le dire). Ils troquent volontiers salades, sandwichs et fruits contre charcuterie, burgers et frites. Car avant tout, ils veulent se faire plaisir et partager un bon moment. Et ça passe aussi par l'abus des boissons sucrées, puisqu'un jeune sur deux en boit quotidiennement.

En gros, vous l'aurez compris, vérifiez vos stocks de sodas et renflouez-les si besoin. Pour le food truck heathly, on ne peut plus rien pour vous…c'est la loi de l'offre et de la demande, ça nous dépasse.


Se restaurer par ses propres talents

Les émissions comme Top Chef, Masterchef and co ont toujours autant le vent en poupe et elles n'y sont certainement pas pour rien dans les habitudes alimentaires des 18-30 ans. Toujours selon l'enquête Elior, 91% d'entre eux font la cuisine et aspirent à diminuer les sorties pour avoir plus souvent l'occasion de cuisiner, mais aussi de recevoir.


cuisiner-jeunes-18-30-ans-habitudes-alimentaires

Mais pas d'inquiétude, c'est aussi une génération qui voyage et qui aime découvrir de nouvelles saveurs culinaires.

A vous d'adapter votre cuisine pour leur proposer des plats toujours plus surprenants les uns que les autres. Pourquoi même ne pas aller plus loin en leur fournissant les recettes de certaines de vos créations. De toute façon elles ne seront jamais aussi bonnes que les vôtres, et ils reviendront toujours vous rendre visite !


Author photo