Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

Les innovations qui donnent envie

d’acheter des fleurs

Les fleurs ont le pouvoir de transmettre des émotions et des messages personnels. Le fleuriste à ce titre est un commerçant pas comme les autres.

À la fois artiste, artisan et commerçant, le métier de fleuriste est complexe et divers. Dans un marché très concurrentiel, il se doit d’évoluer et de proposer une offre renouvelée. Pour séduire les consommateurs toujours plus sollicités, la créativité et l’inspiration associées à de bons outils sont les clés du succès.

On vous dévoile un florilège d’innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs.

La livraison express de fleurs


Le secteur de la fleur est boosté par la vente en ligne qui portent de nombreuses innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs. La livraison de bouquets commandés sur le web explose. Créé en 2016, le site internet Bergamotte en est le fer de lance. En septembre 2017, il a été annoncé qu’il venait de lever 5 millions d’euros pour ses projets de développement. La startup propose de livrer un bouquet créatif et original en seulement 2 heures sur Paris et dans 300 villes françaises. Après Christophe Michalak, l’entreprise a inauguré une nouvelle collaboration exclusive avec l’enseigne Princesse Tam-Tam.

L’international grâce au web


Internet a offert des opportunités en matière de e-commerce, et ce depuis plusieurs décennies. L’enseigne historique du secteur de la fleur, Aquarelle, réalise aujourd’hui 20 % de ses ventes à l’international. La marque s’est lancée sur le web il y a maintenant 20 ans. Le fleuriste possédait alors un réseau d’une vingtaine de magasins. Depuis les années 2000, le commerce online est devenu sa priorité. Il a su rester à la pointe en s’adaptant aux évolutions des attentes et usages des consommateurs : développement d’offres complémentaires, m-commerce, sponsoring, label équitable Max Havelaar, … Avec un chiffre d’affaires global de 35 millions d’euros, l’entreprise s’est développée dans plusieurs pays : Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Angleterre, États-Unis et Suisse.

innovations-fleuriste

La box florale à faire soi-même


Le concept de la box a aussi contaminé le secteur des fleurs ! En témoigne la start-up Bloom’s qui propage des innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs. Elle propose des livraisons de box florales DIY. Autrement dit, vous recevez des fleurs de saison de première fraîcheur pour réaliser vous-même un bouquet. Il y a des tutoriels vidéos pour être accompagné. Le site web propose un système avec des abonnements pour recevoir une à quatre box par mois.

La livraison à vélo de bouquets


Les modes de livraison évoluent dans le secteur des fleurs. Ainsi, la marque Pampa livre les bouquets à vélo à Paris et dans la petite couronne. L’enseigne crée chaque semaine un bouquet original en édition limité en fonction des arrivages de la saison. Dans un esprit écolo, les deux créatrices proposent des bouquets sauvages pleins de fraîcheur et de poésie. Elles organisent également des ateliers DIY et des prestations spécialement destinées aux entreprises.

Le circuit court dans le secteur de la fleur


La plupart des fleurs vendues en France ne sont pas produites localement. La question de l’origine des fleurs commence à interroger les consommateurs, comme dans d’autres activités commerciales. Parmi les innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs, les offres de fleurs locales, de saison et en circuit court émergent. Installée aux Grands Voisins dans le 14e arrondissement parisien, l’enseigne Fleurs d’Ici sélectionne des fleurs locales et de saison. La plateforme vous propose une offre d’abonnements pour Paris et la petite couronne.

L’originalité comme mantra de fleuristes


Très concurrentiel, le secteur des fleurs est aussi marqué par des offres non dénuées d’originalité. Un positionnement fort qui permet de se distinguer. Créée initialement uniquement sur le web en 2011, la boutique Girls & Roses est installée place de la Madeleine dans le 8e arrondissement de Paris. Elle présente une offre atypique qu’un fleuriste traditionnel ne propose pas. Le magasin décline des curiosités végétales, des fleurs totalement non conventionnelles. Les deux entrepreneuses proposent des ateliers créatifs ainsi qu’une offre d’enterrement de vie de jeune fille.

L’hybridation du fleuriste


De plus en plus en vogue dans le retail, les boutiques hybrides proposant plus d’une activité se développent. N’avez-vous pas repéré ses galeries d’art ET fleuriste ou café ET fleuriste ? Quoi de mieux que de diversifier son offre pour être à la pointe des innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs ? À l’image de Peonies, un fleuriste ET coffee shop. Installée dans le 10e arrondissement de la capitale, la boutique vous offre un cadre bucolique pour déguster un cappuccino et repartir avec un bouquet de fleurs.

fleuriste-creatif-magasin

La modernisation des réseaux de franchise de fleuristes


Concurrencés par l’expansion du ecommerce et le maintien des artisans indépendants, les réseaux de franchise de fleurs doivent se moderniser. Pour rester dans la course, ils redéfinissent leur concept, rafraîchissent leur image et offrent de nouvelles innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs. En 2017, Rapid’Flore est devenu Cœur de Fleurs. L’enseigne a souhaité avec cette nouvelle identité revaloriser son positionnement et affirmer son travail artisanal. Au final, le réseau appartenant à Emova Group cherche à redynamiser son développement (100 boutiques aujourd’hui, contre 200 il y a 5 ans).

Au sein du même groupe, Happy lance un nouveau concept fin 2017. Il sera testé dans un magasin du 5e arrondissement de Paris durant 6 mois. Le point de vente pilote concentre toutes les innovations du réseau. Pensé pour les jeunes urbains tendance, il s’inspire des codes du prêt-à-porter (bouquets sur cintres) et valorise la personnalisation (customisation de bouquets). En cas de succès, le concept sera décliné chez tous les franchisés Happy ; une trentaine aujourd’hui, contre près de 80 en 2010.

Le packaging innovant pour le e-commerce


Le marché de la vente de fleurs bénéficie des innovations en matière de packaging depuis longtemps. Pensons aux vases fraîcheur. La société familiale Clayrton’s est le numéro un de l’emballage floral en France. La PME a développé un vase anti-renversement dévoilé fin 2017. Appelé Diabol’o, il est spécialement destiné aux e-commerçants. Offrant un vrai plus esthétique, il permet d’éviter toute fuite lors des livraisons.

De votre côté, d’autres innovations qui donnent envie d’acheter des fleurs vous ont-elles tapé dans l’œil ?