Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

musique-commerce

Montez le son

Dans votre commerce

Diffuser de la musique dans votre commerce. Voilà une chose à laquelle vous n’avez pas du tout pensé ! Entre la gestion des clients, la gestion administrative, la gestion des employés… Non, vraiment. La musique est le cadet de vos soucis.

Et pourtant (eh oui, il y en a bien un, sinon l’article serait un peu trop court), selon une étude de la Société des Auteurs Compositeurs Éditeurs de Musique, 82% des clients préfèrent qu’il y ait de la musique lorsqu’ils se rendent dans un commerce.

Vous allez vous rendre compte de l’influence considérable que la musique peut avoir sur vos clients, mais surtout sur leur façon de consommer.



Le Marketing sonore : un marketing efficace

C’est un fait. La diffusion de musique dans un commerce a un effet positif sur le client. Cela va même plus loin puisqu’on sait que 60% des Français ne supportent pas les bruits ambiants de magasin ou de restaurant. Verres et couverts qui s’entrechoquent, gloussements et autres borborygmes de clients agités… Voilà pourquoi 71% des professionnels ont choisi de diffuser de la musique dans leur établissement.

Au delà du fait qu’elle crée une ambiance à votre commerce et fait passer un bon moment à vos clients, la musique est aussi largement capable d’influencer leur temps passé en magasin, et même jusqu’au montant de leurs achats. Pour avoir quelques données chiffrées, on vous propose une petite infographie, basée sur les données de la SACEM.

infographie-musique


Quoi qu’il en soit, la musique que vous diffuserez dans votre commerce améliorera forcément la perception que le client a de votre établissement ainsi que son expérience chez vous.

Des études plus poussées, effectuées par Sophie Rieunier, maître de conférence à la Sorbonne, mettent en lumière l’impact direct de la musique sur le comportement du consommateur. Ce dernier adaptera sa vitesse d’achat en fonction du tempo de la musique diffusée dans le commerce où il se trouve.


Ainsi, lorsque vous choisirez de mettre une musique avec un tempo lent, vous aurez l’intention de retenir plus longtemps le client dans votre établissement. Un tempo rapide en revanche, l’incitera davantage à consommer ou se déplacer plus rapidement.

Autre constat intéressant, le volume sonore et le style de musique ne sont pas non plus étrangers au comportement du consommateur. Si le volume sonore est faible, le client passera plus de temps à flâner. Quant au style de musique, il peut influencer la composition du panier d’achat de votre client. Par exemple, si le style de musique est perçu comme gai, il aura pour effet d’euphoriser le consommateur et le pousser à l’achat.

Du coup, si à tout hasard vous vendez des noix de coco (ou tout produit qui pourrait s’en approcher), vous pouvez envoyer un message subliminal à vos clients en diffusant ce type de musique par exemple (attention, certaines variétés de noix de coco nuisent gravement à votre santé).



Mais ce n’est pas tout. Diffuser de la musique dans votre établissement aura un effet “Kiss Cool”. Sur les clients d’une part, et sur vos employés d’autre part. Eh oui, toujours selon l’étude de la SACEM, la musique au travail met vos salariés de bonne humeur pour 96% d’entre eux, et les motive pour 89%. Preuve que la musique est aussi efficiente sur la productivité de votre commerce !


SACEM & Droits d’auteur

Bien entendu, à part diffuser de la musique via une radio généraliste, vous pouvez choisir d’émettre des playlists issues de Spotify, Deezer, ou autre site d’écoute à la demande. Mais pour cela, il y a quelques petites règles à respecter, comme celle des droits d’auteur.

Eh oui, si dans votre commerce vous diffusez de la musique en fond sonore pour faire plaisir à vos clients chéris, vous êtes automatiquement concernés par la redevance annuelle à la SACEM et à la SPRE (Société pour la Perception de la Rémunération Equitable). Vous devez obtenir de leur part l’autorisation préalable des auteurs, puis régler les droits d’auteur. Vous aurez ainsi un contrat annuel, entre la SACEM et vous, qui prévoit qu’en contrepartie des droits versés, vous pourrez diffuser à volonté le répertoire géré par la SACEM. Si vous voulez en savoir plus sur les forfaits de redevance, cliquez ici pour les restaurants et bar, et cliquez là pour les autres commerces.

Diffuser de la musique dans son commerce reste un investissement pour vous. Néanmoins, votre ROI sera forcément positif grâce à des clients plus à même de dépenser, et des employés plus productifs.


Et vous amis commerçants, êtes-vous pour ou contre la diffusion de musique dans votre établissement ?