Votre caisse enregistreuse sur iPad et iPhone

Découvrir Tactill

ouverture depot vente

Ouvrir un dépôt-vente : les étapes clefs pour réussir



Ouvrir un dépôt-vente est tendance et représente une activité plutôt facile à démarrer. Il y a néanmoins quelques phases à ne pas négliger comme pour toute ouverture de commerce. Retrouvez ci-dessous les étapes clefs que vous devez respecter et les bonnes questions à se poser pour réussir à coup sûr l’ouverture de votre futur dépôt vente dans votre ville !

Faire une étude de marché sera la première étape pour ouvrir un dépôt-vente

Comme pour tout lancement d’entreprise commerciale, une bonne étude de marché est souvent nécessaire pour mieux cerner votre environnement économique et le potentiel commercial de votre idée.

En matière de dépôt vente, il est clair que la tendance est au beau fixe puisque la crise économique et une société qui veut moins gaspiller renforcent la tendance de l’achat de biens d’occasions pas chers. Néanmoins, au-delà de ces considérations générales, votre étude de marché devra essentiellement analyser votre environnement local pour répondre principalement à 7 questions :

  • Combien de dépôts ventes sont déjà installés dans ma zone ?

  • Sont ils spécialisés ou généralistes ?

  • Appartiennent-ils à des franchises ou non ?

  • Existe-t-il une grande marque de franchise de dépôt vente non présente dans ma zone ?

  • Quelles sont leurs politiques commerciales ?

  • Comment communiquent-ils ?

  • Comment se différencier de la concurrence déjà présente ?

En essayant de répondre à ces questions et à toutes les problématiques qui en découlent, vous pourrez déjà affiner votre projet et mesurer sa viabilité au plan local. N’hésitez pas non plus à élargir le spectre de vos analyses à des villes plus petites et un peu éloignées de votre cible principale : vous y trouverez certainement des zones où la concurrence est moindre et plus propice à lancer son activité.

Enfin, ne négligez pas la possibilité de reprendre un dépôt-vente existant : même si cela a un coût non négligeable, vous pouvez aussi bénéficier d’un concept qui a fait ses preuves, d’une clientèle déjà existante et vous réduisez les risques de votre projet.



Quelle forme juridique adopter pour ouvrir un dépôt vente ?

Le choix de votre statut juridique n’est pas à négliger. Il a bien sûr un impact important sur votre fiscalité et le régime social dont vous bénéficierez en tant que dirigeant.

Si votre dépôt vente est de taille modeste, le statut de microentreprise peut être adapté dans un premier temps. Mais le plafond de 82 800 euros de chiffre d’affaires annuel reste faible et peu être vite atteint.

Dans le cas où vous optez pour l’ouverture d’une société, les statuts de la SARL (société à responsabilité limitée) ou l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou encore la SAS (société par actions simplifiée) sont les plus employés pour cette forme de commerce. Un conseil auprès d’un comptable sera toutefois utile pour déterminer la forme juridique qui conviendra le mieux à votre cas personnel en fonction de divers paramètres (patrimoine, statut familial, …).

ouvrir dépôt vente

Choisir soigneusement votre implantation et votre local

Normalement, votre étude de marché vous aura déjà conduit à définir une zone géographique précise (ou plusieurs) pour votre implantation. Le choix définitif de celle-ci est essentiel pour le succès de votre projet.

Il faudra bien sur privilégier un lieu visible et facilement accessible. Il faudra de préférence qu’il soit situé dans une zone à tendance commerciale qui draine du passage et des visites inopinées dans votre dépôt vente.

Le choix du local dépendra essentiellement de la surface nécessaire et donc du type de biens vendus. Si vous ouvrez un dépôt vente généraliste, vous aurez besoin de plus de place que pour ouvrir un dépôt vente spécialisé (par exemple dans les vêtements).

Enfin, soyez attentifs au loyer du local : cette dépense va constituer l’essentiel de vos coûts fixes et va donc impacter durablement votre rentabilité.

Recenser les moyens humains et matériel dont vous avez besoin

Pour ouvrir un dépôt vente vous n’aurez pas besoin de gros investissements dans la mesure où déjà, vous n’avez pas à constituer de stock. L’essentiel des besoins que vous aurez seront des besoins d’équipements faciles à recenser :

  • Des travaux éventuels de rénovation et d’aménagement pour votre local commercial

  • Des équipements pour présenter les produits que vous vendez : des rayonnages, des étagères, des cintres, des portants, des tables, etc.

  • Du matériel spécifique pour le processus de vente : un comptoir, un terminal de paiement, un logiciel de caisse, etc.

  • Un véhicule de transport : pour livrer des biens ou les retirer directement chez des particuliers qui vous les confient.

  • De l’équipement informatique pour les taches administratives, documentaires et de gestion des plannings par exemple.

Les moyens humains seront bien sûr proportionnels au niveau d’activité que vous aurez. En général, ce genre de commerce peut facilement démarrer avec deux personnes et éventuellement un renfort pour le retrait de marchandise ou pour les week-ends. Par la suite, vos besoins en recrutement dépendront fortement du succès de votre dépôt vente.

Enfin, ne négligez pas les investissements nécessaires dès le départ en marketing : vous pouvez ainsi planifier l’achat d’une enseigne lumineuse, la construction d’un site internet, l’impression de prospectus, et toutes les dépenses nécessaires en communication et publicités.

Rédacteur chez Tactill