logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

Pop up Store

Le concept de boutique éphémère

N’allez surtout pas croire que parce que vous avez déjà un commerce physique, le pop up store n'est pas pour vous ! Des marques (plutôt) bien implantées, comme Uniqlo, Nike, ou encore Ikea se sont déjà laissées tenter par l’expérience. Bon, l’envergure que prendra votre pop-up store sera certes un peu moins impressionnante, mais qu'importe puisque l’idée reste la même : faire parler de vos produits !

Et si au contraire vous êtes un jeune entrepreneur pour qui voir ses créations en boutique représenterait une forme d'aboutissement, vous êtes encore plus concerné par l'affaire. Vendre ses produits sur un site e-commerce est à la portée de chaque entrepreneur, mais les vendre en boutique peut très vite coûter la peau des fesses…Ou peut-être pas tant que ça finalement !

Que vous soyez un entrepreneur/créateur timide, ou un commerçant averti, vous serez tous intéressés par ce phénomène qui tirent les marques vers le haut.

“Si Internet permet simplement de vendre des produits, le magasin fait, quant à lui, vivre une réelle expérience à son client.“

Concept du pop-up store

Comme son nom l’indique, le concept de “pop-up store” a pour principe de disparaître aussi vite qu’il apparaît (un peu comme la pop-up de notre newsletter qui s’affiche). Contrairement à un magasin traditionnel, il n’est pas fait pour durer dans le temps (alors que notre newsletter, si).

C’est donc une boutique éphémère, dont la durée d’ouverture se compte en jours, en semaines, ou plus rarement en mois. Ce qui vous permet, à vous chers (futurs) commerçants, de profiter d’une saisonnalité (vous ne vendez que des maillots de bain), de célébrer un événement marquant (vous fêtez la première année de votre marque), de lancer une nouvelle gamme, ou de tester vos produits en magasin avant une sortie officielle. C’est aussi l’occasion pour ceux d’entre vous qui n’ont pas encore de budget pour ouvrir un magasin, de louer une boutique éphémère.


boutique-ephemere-popup

Et si 46% des Français ne sont jamais entrés dans un pop-up store, cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne souhaitent pas en voir fleurir dans les lieux qu’ils ont l'habitude de fréquenter. Les boutiques éphémères sont, pour 91% d’entre eux, la réponse idéale à l’e-commerce dont le défaut principal est de ne pouvoir toucher ni essayer les articles, avant de les acheter. Pouvoir s’approprier les produits, dans un endroit original, dont la durée d’ouverture est limitée, sont autant de raisons pour lesquelles la boutique éphémère est devenue un lieu d’exclusivité pour le consommateur.

Mais en tant qu’éternel insatisfait, ce dernier aime être en relation directe avec une marque, à condition de ne pas l’avoir sur le dos de manière permanente. La boutique éphémère peut largement répondre à cette exigence, pendant que votre marque en tire tout le bénéfice.

Le pop-up store représente aussi et surtout une belle alternative pour les jeunes créateurs qui souhaitent sortir de l’ombre, en faisant découvrir leurs produits autrement que par Internet.




Pourquoi vous devriez organiser des ventes éphémères

L’expérience magasin

Que vous décidiez d’organiser une vente éphémère pendant quelques heures, une journée, un week-end ou plus, vous avez certainement fait le bon choix. Vous êtes présent sur le web avec un site e-commerce et tout le tralala… Yay, félicitations ! Mais comme en témoigne Laura, créatrice de La Mouche Poulette, la présence en boutique physique apporte non seulement professionnellement, mais procure aussi une certaine fierté sur le travail accompli : “Lorsque j’ai vu mes produits en boutique, que j’ai vu des personnes que je ne connaissais pas les toucher et les essayer, j’ai senti que ma marque prenait une autre ampleur”. Et c’est certainement une évolution naturelle pour vos produits que de les voir exposés en boutique.


popup-store-vetements

D’autant qu’on le sait, il est toujours difficile de s’approprier un produit ou même de mesurer la richesse d’une collection en passant uniquement par un site e-commerce.

Si certains créateurs / entrepreneurs profitent de ce phénomène pour tester, à moindre coût, leur concept et leurs produits avant l’ouverture d’un magasin traditionnel, d’autres voient là l’opportunité de devenir un argument de choc pour les banques. Ouvrir son pop-up store, faire un point sur les ventes et les intégrer à son business plan pour l’ouverture d’un magasin en dur, peut vous aider à mener à bien votre projet !


“La volonté d’être associée à une boutique de qualité, dans un bel univers, mais surtout à des personnes qui savent représenter ma marque et partagent les mêmes centres d’intérêts.”

Pop-up store > Magasin traditionnel

Ce n’est sans doute pas une surprise pour vous si on vous dit que les Français sont lassés. Lassés de toujours voir les mêmes magasins, les mêmes articles, vendus aux mêmes endroits. 75% des Français ont envie d’un lieu éphémère près de leur travail ou lieu d’habitation, selon une étude Ipsos. Et quelle meilleure solution pour eux que de leur servir l’inattendu, l’originalité et la diversité en ouvrant une ou plusieurs boutiques éphémères ?

Mais qui dit pop-up store, dit durée de vie limitée dans le temps. Voilà une autre raison pour laquelle ce concept fonctionne bien auprès des consommateurs. Ces derniers ont en effet plus ou moins l’obligation de se dépêcher à acheter, au risque de ne pouvoir retrouver les produits. Pas d’achats remis à plus tard possibles. Avec les boutiques éphémères, les achats c’est maintenant ou jamais !

Notre jeune créatrice de 28 ans, également chef de projet marketing et communication, n’a ni le temps ni les moyens d’ouvrir son propre magasin. Ni même d’ouvrir son pop-up store à elle, d’ailleurs. Du coup, elle a trouvé une alternative intelligente en louant un “corner” en dépôt-vente dans un concept store. Ici, les créateurs changent, mais la boutique reste ! Pas de loyer à proprement parler mais un pourcentage sur les ventes (50-50). Whaou ! Vous aussi vous avez grincé des dents ? Oui, mais en y réfléchissant, ça reste un deal intéressant.


pop-up-facade

En plein coeur de Paris, La Mouche Poulette voit sa collection exposée dans un magasin éphémère original, qui correspond totalement à son univers. Elle gagne ainsi une visibilité qu’elle n’aurait peut-être pas pu obtenir autrement (ou en tout cas, à ce moment-là), et profite de la notoriété des autres marques présentes dans le magasin. Que ce soit grâce aux clients fidèles des marques, ou aux contacts presse et blogueurs, Laura a trouvé le bon moyen de gagner du terrain en touchant aussi leurs communautés.



Bien choisir son pop-up store

Le lieu

Comme pour un commerce physique permanent, le lieu géographique où se situe le pop-up store a une importance primordiale pour la bonne vente de vos produits. Selon l’Ipsos, 61% des Français souhaitent la présence d’une boutique éphémère dans leur ville, et 74% dans leur quartier. A vous donc de choisir le meilleur emplacement pour votre commerce.


Le magasin

Vous pouvez décider ouvrir votre propre pop-up store (la classe), mais il peut aussi être le fruit d’une collaboration comme pour La Mouche Poulette. Quelque soit votre préférence et votre budget, vous trouverez forcément votre bonheur sur des plateformes comme Pop Up Immo ou My Pop Corner.


L'encaissement

Vous avez un concept original et efficace, choisissez un système d’encaissement qui l’est aussi. Que ce soit pour une vente éphémère de quelques heures ou quelques semaines, TacTill vous proposera de gérer vos ventes en toute simplicité, grâce à son application et à votre iPad (à défaut d'en avoir un, louez-le le temps de votre vente sur Mobiloc). Ce sera toujours moins cher qu'une caisse enregistreuse classique et encombrante, et moins compliqué qu'un cahier et un crayon. Et c'est sans engagement, of course.


caisse-enregistreuse-tactill


Convaincu ?

Si vous aimez les chiffres et les preuves concrètes, rendez-vous sur le site LSA pour lire la récente étude d'Ipsos sur les pop-up stores en France.

Le pop-up store est une réponse à l’évolution du commerce, et particulièrement du commerce en ligne. Mais il est également la preuve que le commerce physique n’est pas obsolète mais bien aussi réactif et créatif que le web. Si Internet a pris une place considérable dans nos vies professionnelles, le commerce physique a encore de beaux jours devant lui.


Author photo