logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

Ouvrir son coffee shop :

les conseils pour se lancer

Encore jeune et porteur, le marché du coffee shop représente une niche particulièrement inspirante. Si vous cherchez à vous lancer dans un projet d’entreprise créatif, original et qui vous ressemble, ce café nouvelle génération est peut-être la piste à suivre.

Un coffee shop est un savant mélange entre du bon café, une ambiance cosy, une connexion wifi et de bonnes pâtisseries. C’est un lieu pour échanger, travailler, discuter, se poser, se rencontrer, … dans un cadre agréable que vous pouvez marquer de votre empreinte.

Découvrez les meilleurs conseils pour lancer votre coffee shop !

Opter pour du café de grande qualité


Un coffee shop, c’est un ensemble de choses : à boire, à grignoter, une ambiance, des fauteuils confortables, de la musique, .. Mais c’est avant tout de l’excellent café. Il vous faut proposer différents types de café et de grains. Être torréfacteur est un plus, comme de suivre une formation de barista. Si vous pouvez en plus torréfier sur place devant les clients, c’est hyper intéressant.

coffee-shop-cafe-lancer

Lomi est un coffee shop situé depuis 2010 dans un quartier populaire du 18e arrondissement de Paris. Reconnu pour la qualité de son café, il torréfie sur place. Ses salariés sont des artisans formés qui utilisent du matériel choisi avec soin. Vous pouvez également suivre des formations dans leur école ou participer à des ateliers-découverte. Leur savoir-faire a été maintes fois reconnu à travers divers prix et distinctions.

Miser sur l’humain


La convivialité est une qualité centrale pour un coffee shop. Les clients viennent y chercher des échanges, un sourire, des conseils, … Aussi en plus d’une ambiance cosy et d’une déco chaleureuse, votre café nouvelle génération devra mettre en avant la relation humaine.

Joyeux a pour baseline « servi avec le cœur ». Tout un programme ! Ce coffee shop d’abord rennais, puis parisien (quartier Opéra), n’emploie que des personnes handicapées mentales ou cognitives. Il participe à changer le regard sur le handicap et à fournir un emploi à ces personnes qui en sont majoritairement privées. La bonne humeur fait le succès de ces deux établissements qui versent leurs dividendes à des œuvres caritatives.

Organiser des événements


Pour dynamiser son coffee shop, rien de tel que de prévoir une programmation d’événements. De quel ordre ? Tout est permis là encore ! Ce type de lieu tendance peut accueillir une programmation thématisée ou variée. Orienté musique, art ou encore food, chaque bistrot a sa propre couleur à développer.

À Metz, le Fox Coffee propose un agenda très dense et varié. Tous les mois des artistes, artisans et autres créatifs sont conviés à venir faire partager leur passion. Ainsi, vous avez pu y découvrir dans un pop-up corner une pâtissière, un peintre, une créatrice de mode, …

Créer un concept hybride


Peut-être parce qu’il est un nouveau phénomène tendance et aussi un lieu de rencontres, le coffee shop donne souvent lieu à des interprétations personnelles. Autrement dit, en plus de l’activité de café, une autre est proposée en complément. Nous avons déjà parlé sur le blog de Peonies qui a également une activité de fleuriste. Le champ des activités possibles est très ouvert !

coffee-shop-creer

Ten Belles est le coffee shop des amoureux du café et du pain. Il fait aussi boulangerie. Créé par une équipe de franco-britanniques, ce lieu de Paris près du Canal Saint-Martin décline le pain avec des accents d’Angleterre. Vous y trouverez aussi de nombreuses autres spécialités et d’excellents sandwiches.

Trouver son financement


Pour lancer son coffee shop, il faut bien sûr monter son projet avec les financements adéquats. Entre les prêts bancaires, les aides à la création et l’apport personnel, il peut manquer encore un peu pour boucler l’ensemble des frais. Le crowdfunding est une solution complémentaire de plus en plus courante pour créer un commerce.

Dans l’optique de créer leur coffee shop rue des Arts à Toulon, Vincent et Florian ont lancé une campagne de financement participatif. Blackwood bénéfice ainsi de quelques 5.000 euros via la plateforme de crowdfunding Ulule pour bientôt ouvrir ses portes.

« To eat or not to eat »


D’une façon classique, le coffee shop est un lieu où on peut grignoter quelques pâtisseries, comme un salon de thé, mais pas véritablement manger un repas. Certains pourtant proposent différentes formules pour se restaurer : snack, restauration rapide, menu du jour, brunch, … Tout est permis !

Dans le 9e arrondissement de la capitale, du côté de Pigalle, le Kooka Boora est un coffee shop à l’ambiance très cosy. Le week-end, il propose un brunch avec des produits simples et de qualité : jus, tartines, œufs brouillés, … et bien sûr du bon café !

De votre côté, avez-vous des conseils à partager pour lancer un coffee shop ?