Logo Tactill

Le blog des commerçants

Votre caisse enregistreuse sur iPad

Découvrir Tactill

Comment écrire un emailing

marketing percutant ?

L’emailing marketing est un outil imparable de toute stratégie marketing. Il vous permet de maintenir le lien avec vos clients en lui transmettant directement des messages personnalisés. Mais comment être percutant ?

On a déjà parlé sur ce blog de l’emailing, de son intérêt pour votre boutique, des erreurs à éviter et de la façon de créer une campagne avec MailChimp. Cette fois-ci entrons dans le corps de l’emailing, dans sa rédaction.

Pour en retirer le maximum de bénéfices, il est nécessaire que son contenu soit optimisé dans les moindres détails. Voyons comment écrire un emailing marketing percutant.

Un nom d’expéditeur avenant et personnalisé


L’intitulé de l’expéditeur de votre emailing marketing doit à la fois être professionnel et personnalisé. Évitez les « contact », « SARL » et encore plus les « commercial » ou « service-client ».

Vous devez avec ce simple nom être clairement identifié ainsi que paraître sympathique et proche. Un prénom (ou « l’équipe »), le nom de votre enseigne et la ville sont une bonne piste.

newsletter-efficace-comment

Un objet d’emailing explicite et séduisant


D’un côté, l’objet de votre email doit être concis pour être parfaitement lu, y compris sur un smartphone. D’un autre côté, il doit légèrement dévoiler le contenu de l’emailing de façon attractive. Il doit aiguiser la curiosité de vos destinataires.

Son importance est cruciale dans la réussite de votre campagne d’emailing marketing. Son but est d’inciter à l’ouverture de l’email. Évitez absolument les mentions simplement descriptives sans relief et les numérotations : « information sur nos produits », « newsletter n°253 », …

Pensez aussi à contourner les filtres anti-spams. Certains mots sont à proscrire, sinon votre mail terminera sa courte vie dans les boîtes de courriers indésirables. Les mots interdits sont de type : « vous avez gagné », « gratuit », « urgent », …

Un preheader à utiliser avantageusement


Trop souvent oublié, le preheader représente pourtant une réelle opportunité de booster votre emailing. C’est le texte qui apparaît tout en haut de votre email. Par défaut, il mentionne un texte du type :« Si ce message ne s’affiche pas correctement, cliquez-ici ». Or vous admettrez que ce n’est pas très attrayant !

Il faut vous approprier cet espace hyper bien placé. Faites-en un sous-objet de votre emailing marketing. Offrez des informations complémentaires pour convaincre ceux qui ne l’ont pas été par votre intitulé d’objet. Pensez à « Découvrez en avant-première … », « Dernière chance d’obtenir … », « Offre spéciale personnelle … », … à adapter à votre propre campagne d’emailing.

Un contenu efficace et personnalisé


Le texte de votre emailling marketing doit être conforme à son objet. Donc, vous ne devez pas écrire un objet trop racoleur qui va promettre quelque chose d’irréaliste. Et vous devez faire en sorte que votre contenu d’email soit approprié à votre objet.

emailing-percutant-rediger

Votre courriel doit être clair, informatif et convaincant. Ne soyez pas trop long. Sinon vos destinataires ne liront pas votre courriel. Concentrez-vous sur un message particulier et développez quelques arguments. Ne vous laissez pas disperser. Vous devez allez rapidement à l’essentiel.

Assurez-vous du bon affichage de votre mail. Veillez à ce qu’il ne soit pas nécessaire de trop scoller. Prenez en compte le fait que de plus en plus d’emails sont ouverts sur un smartphone. Ils doivent rester lisibles.

Vous pouvez commencer en reprenant l’objet du courriel que vous explicitez ensuite. Restez de préférence dans le factuel en évitant les superlatifs à outrance, tels que : « c’est le plus beau produit », « ses résultats sont extraordinaires », … Votre objectif est de conduire le lecteur jusqu’au call-to-action (appel à l’action).

Un call-to-action visible et irrésistible


Généralement, les call-to-action (CTA) se présentent sous la forme de bouton de type « achetez » ou encore « en savoir plus ». Ils servent à conclure votre emailing afin de permettre de convertir votre lecteur. Ils servent directement l’objectif central de votre campagne d’emailing marketing.

Votre CTA doit être clairement identifiable, explicite et attractif. On doit pouvoir facilement faire le lien avec l’objet de votre email. Si votre emailing est expédié avec pour objet « Offre spéciale : 2 montres pour le prix d’1 », votre CAT doit permettre d’acheter ou de réserver ces 2 montres.

Une landing page détaillée et pertinente


Un emailing doit être conçu jusqu’à la landing page ou page d’atterrissage. C’est la page web sur laquelle arrive les lecteurs de votre courriel qui ont cliqué sur le call-to-action. Aussi vous devez prévoir cette page en rapport avec l’objet de votre email (tout se tient !).

Pour convertir le destinataire de votre emailing marketing, votre landing page doit être parfaitement en adéquation avec l’objectif principal de votre campagne. Il peut être nécessaire d’en rédiger une sur mesure. C’est la performance de cette page qui signera le succès ou l’échec de votre démarche.

Elle doit approfondir certains points de votre courriel. Celui-ci étant très court, il vous reste des arguments à étayer dans cette landing page. Dévoilez vos dernières cartes, autant dire qu’elles doivent être bonnes…

Un pied de page réglementaire et adéquat


Vous pouvez utiliser le pied de page pour intégrer les mentions légales. Ce peut être le lien vers la désinscription ou encore les précisions sur les prix mentionnés. Pensez aussi à y rappeler vos coordonnées précises avec les liens vers vos réseaux sociaux.

Est-ce que ces explications sur la rédaction d’un emailing marketing vous donnent envie de vous lancer ?