logo

Votre caisse enregistreuse
sur iPad

Découvrir Tactill

Drive-to-store :

De quoi s'agit-il ?

Le consommateur omnicanal, l’expansion du smartphone et la géolocalisation poussent au développement du drive-to-store. Cette stratégie marketing vise à attirer le consommateur dans le point de vente pour qu’il achète.

Le drive-to-store place la boutique physique au cœur des canaux de communication des enseignes. Il génère du trafic en magasin et booste les ventes en s’appuyant sur le web et les technologies mobiles.

Suivez notre guide du drive-to-store, grosse tendance du marketing du moment.

Drive-to-store : présentation


Le drive-to-store est un ensemble d’actions marketing d’une enseigne visant à faire venir le shopper, où qu’il soit, en magasin physique. C’est à la fois du web-to-store et du mobile-to-store. Ce dernier, plus particulièrement, est en fort développement porté par les progrès technologiques.

Le drive-to-store reste encore un buzzword aux contours un peu flous. Certains utilisent ce concept dans un sens plus restreint de mobile-to-store, voire uniquement concernant les automobilistes. Le terme est parfois aussi employé de façon plus large intégrant les démarches print (mailing postal, flyers, …).

Le drive to store a pour objectif d’attirer le consommateur dans votre point de vente. Il va chercher spécifiquement à le faire venir dans les heures creuses ou à un autre moment jugé opportun : lors d’une opération commerciale, d’une promotion, … On peut voir en lui un véritable service à la clientèle différenciant, offrant de nouvelles opportunités de contacts. Au final, il cherche à augmenter les ventes et donc le chiffre d’affaires de la boutique.

8 outils du drive to store


1# La recherche organique sur internet (SEO)


Pour attirer des clients en boutique, être visible dans les recherche web est primordial. Derrière les Google Adwords, apparaissent en haut de page les sites ayant la meilleure optimisation SEO. Autrement dit, le travail de référencement naturel permet d’apparaître en tête de liste.

Lorsque la recherche implique un critère géographique, le search de Google affiche 3 comptes Google My Business en tête de sa page de résultats. Pour tous les mobinautes et également beaucoup d’internautes qui utilisent Google Maps, il est capital que vous ayez votre profil Google My Business.

attirer-boutique-digital

2# Le référencement payant (SEA)


En haut des résultats Google et dans la colonne de droite apparaissent les Google Adwords. La publicité payante du numéro un des moteurs de recherche permet donc une visibilité maximale.

Avec cet outil, vous pouvez cibler précisément vos prospects en choisissant judicieusement vos mots-clés. Vous pouvez utiliser les options géographiques qui sont très pertinentes pour votre point de vente.

3# Le click-and-collect


Une commande sur le web pour une livraison en magasin, voilà résumé le click-and-collect. Ce levier fondamental du drive-to-store connaît un fort développement. Il répond au côté pratique d’une commande internet (à toute heure, tranquillement installé dans son salon) et à la volonté de disposer rapidement de l’article acheté.

Le click and collect permet de drainer une clientèle en boutique, et pourquoi pas de lui faire réaliser des achats complémentaires. Il s’inscrit pleinement dans la prise en compte du client omnicanal.

4# Le ecouponing


Recevoir un coupon de réduction par email ou SMS à dépenser en boutique est un excellent outil du drive-to-store. Certains grands réseaux de distribution adressent des bons de réduction à utiliser dans les magasins après une commande en ligne.

Le ecouponing permet de générer un trafic en point de vente. Il est aussi très pertinent pour relancer les clients inactifs, fidéliser et augmenter les conversions.

5# L’emailing


Comme nous l’avons déjà détaillé sur ce blog, l’emailing est un outil puissant du marketing du point de vente. Sous réserve que vous ayez une bonne base de données, bien segmentée, vous pourrez faire des merveilles.

Pour faire venir le consommateur en magasin, vous pouvez lui transmettre par email une offre exclusive (promotion, réduction, bon d’achat, …), le convier à une animation commerciale, l’inviter à une avant-première, … Autrement, informez régulièrement vos clients de votre actualité via une newsletter.

6# Les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Snapchat


Tous les réseaux ne se valent pas en matière de drive-to-store. Pensez à les animer avec des jeux-concours, des coupons de réduction, …

Facebook est sûrement le plus intéressant. À la fois, parce qu’il est très pertinent pour parler aux shoppers qui y sont très présents, et parce qu’il dispose de publicités efficaces. Les Facebook Ads permettent de cibler géographiquement votre clientèle potentielle, en plus de critères de sexe, d’âge, de centres d’intérêt, … Et pour ne rien gâcher, il est possible de varier les formats.

Instagram est un réseau qui monte au niveau du marketing du magasin physique. Les utilisateurs y sont très actifs, et géolocalisés. Les formats publicitaires offerts, comme sur FB, sont très nombreux.

Si vous viser la génération Z, pensez à Snapchat. Le réseau social offre des possibilités grandissantes en terme de publicité.

drivetostore-decryptage

7# Les applications mobiles


Pour inciter les consommateurs à se rendre dans votre magasin, l’appli smartphone est un levier à considérer. Application de votre point de vente ou applis communautaires de type Waze), elles maintiennent le contact avec les mobinautes dans leurs déplacements.

Couplée avec le geofencing, l’appli mobile autorise les notifications push des consommateurs situés à proximité de votre boutique. Elle devient un vecteur de communication délivrant le bon message, au bon moment à la bonne personne au bon endroit.

8# La publicité extérieure digitale


De plus en plus utilisée, la publicité numérique externe fait ses preuves. Grâce au wi-fi, au GPS ou encore au Bluetooth, vous pouvez disposer d’écrans sur du mobilier urbain, à l’arrière d’un taxi ou bien en vitrine de votre magasin. Les pros du marketing la nomme le DOOH pour digital out of home.

Son objectif est de capter l’attention naturellement du badaud à différents endroits de la ville, dans un centre commercial ou dans les transports. Cette pub extérieure joue sur l’interactivité, le ludique et l’instantanéité.

Avez-vous déjà expérimenté l’un des outils du drive-to-store ? Qu’en avez-vous retenu ?